Everton - Manchester City

City battu par Everton et ses Diables
Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
City battu par Everton et ses Diables
Photo: © SC

City était très motivé pour tenter de rattraper le voisin de Manchester United. Mais leurs derniers espoirs se sont éteints après 90 minutes à Everton.

Le premier fait de match important impliqua un des deux Belges d'Everton. Kévin Mirallas envoya un missile dans le but de Joe Hart, mais l'arbitre le sanctionna d'un hors-jeu. Sur le ralenti, le doute est énorme, l'ailier droit était à la limite du hors-jeu, le but aurait pu être validé.
 
City ne parvenait pas à prendre le match en main, Edin Dzeko se montra dangreux pour la première fois mais Jan Mucha était sur la trajectoire. Et les efforts des Toffees vont payer. Leon Osman envoya une superbe frappe dont la courbe ne laissa aucune chance à Joe Hart, 1-0 après 32 minutes.
 
Autre doute aussi dans le rectangle de City quand, sur un corner de Mirallas, Marouane Fellaini poussa le ballon de la poitrine devant lui, mais se fit bloquer par Nastasic, à l'aide d'un bras. Phase très litigieuse, mais en tout cas le pénalty ne fut pas sifflé.
Les occasions s'enchainaient à Goodison Park. Une frappe de Victor Anichebe passait juste au-dessus, puis Carlos Tevez réponda directement avec une frappe au sol croisée qui ne passa pas loin du poteau.
Une dernière grosse occasion dans cette belle première mi-temps, avec une tête de Mirallas qui fut déviée de justesse par Kolo Touré au-dessus du but.
 
En deuxième période, le match fut un peu moins rythmé mais petit à petit, les occasions se sont de nouveau enchainées. Osman n'est pas passé loin d'inscrire un doublé. Mais peu après, Everton se vit réduire à 10 quand Steven Pienaar laissa trainer sa semelle sur le tibia de Javi Garcia. Le Sud-Africain avait déjà été averti, mais c'est bien un carton rouge direct qui lui fut adressé.
 
Alors que Mirallas était remplacé à la 70e minute, ce sont les Toffees qui vont rester les plus dangereux, sur phases arrêtées. Une reprise de la tête de Sylvain Distin était passée tout juste au-dessus de la barre.
 
La fin de match se passa enfin dans le camp d'Everton, bien replié. Mais Mucha était dans un bon jour et sortit bien dans les pieds de Pablo Zabaleta.
 
Peu après, nouvelle grosse incertitude sur le plan arbitral. Tevez frappa au goal et c'est la main de Fellaini qui arrêta la balle. Le Belge était dans son rectangle, mais c'est un coup-franc qui fut accordé. Le joueur d'Everton qui s'était jeté aurait dévié lui aussi la balle de main, et ce serait cette faute qu'à siffler l'arbitre. Coup-franc que rata Kolarov.
 
Manchester City tournait autour du rectangle d'Everton dans les arrêts de jeu, mais sur une récupération de Steven Naismith, Marouane Fellaini remonta le terrain balle au pied et passa ensuite à Nikica Jelavic. L'avant croate, qui venait de monter au jeu, plaça la balle dans la lucarne. Explosion de joie à Goodison Park, 2-0 à la 93e minute. Et ce but permis à David Moyes d'être enfin soulagé, il pourra savourer son anniversaire.
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos