Waasland-Beveren - Standard

A dix, le Standard mène mais se fait encore renverser chez un candidat à la relégation
Redaction depuis le Freethiel
| 0 réaction
A dix, le Standard mène mais se fait encore renverser chez un candidat à la relégation

Les semaines se suivent et se ressemblent pour des Rouches qui n'ont plus les armes pour gagner une rencontre. Même chez un adversaire qui n'avait rien su proposer pendant 45 minutes.

Pour se relancer, le Standard enchaînait avec un déplacement au Freethiel, sans Amallah (suspendu et blessé) et Zinho Vanheusden (blessé). Laifis, guéri, était donc de retour, alors que c’est Goreux qui profitait des défections pour enregistrer ses premières minutes en championnat, avec le brassard de capitaine.

Duje Cop était lui aligné plutôt qu’Avenatti, la taille de l’Uruguayen aurait été bien utile puisque la première demi-heure se résumait à plusieurs centres liégeois. Soit ils étaient ratés, soit repoussés par la défense beverenoise. Boljevic en reprenait tout de même deux, mais sans cadrer.

Si le Standard était nullement en danger, il allait se retrouver à dix. Aussi sévèrement que bêtement, Réginal Goreux écopait d’un second carton jaune après la demi-heure après avoir poussé le ballon de la main dans le but, après avoir été déséquilibré. Ce petit coup n’allait cependant pas faire douter l’équipe principautaire, qui marquait peu après.

Sur un nouveau bon ballon de Laifis pour Gavory, le centre du Français était dévié par Lestienne avant le premier poteau. Le juge de ligne levait son drapeau, mais le VAR réagissait puisque non, le passeur n’était pas hors-jeu.

Après le repos, Waasland-Beveren tentait sans autre choix la carte offensive, avec la montée d’un premier attaquant Milosevic d’entrée, puis celle de Din Sula. C’est le premier cité qui faisait trembler les filets d’une belle reprise à la 66e.

Son Standard ayant la tête sous l’eau, Michel Preud’homme réagissait avec les montées de Miangue et Avenatti, aux places de Boljevic, pas à son avantage pour son retour au Freethiel, et Cop, insuffisant. Mais ce n’était pas forcément suffisant, l’équipe locale se créait elle une belle opportunité avec une puissante reprise de Kobayashi, sortie par une claquette de Bodart.

Le match allait finalement basculer en faveur de Waasland-Beveren. Bodart ne pouvait capter un envoi, Din Sula plantait au fond à quelques minutes du terme. Dragus était alors lancé plutôt que Vojvoda qui se tenait prêt. Lucas Pirard réalisait une belle parade sur un envoi de Mpoku pour confirmer le succès. 

Le Standard est donc maintenant devancé par son rival de Charleroi, l'équipe de Mercier souffle elle, puisque le Cercle s'est lui aussi imposé ce samedi soir. 

Buts

2
1

Possession

57
43

Attaques

75
77

Attaques dangereuses

44
37

Tirs cadrés

7
2

Tirs non-cadrés

4
4

Frappes arrêtées

1
0

Coups de coin

3
0

Hors-jeu

1
3

Fautes

24
15

Coups francs

19
25

Coup de pied de but

9
7

Entrée en touche

21
19
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos