Ostende - Standard

Fin de série pour le Standard, battu par la fougue d'Ostende (3-2)
Edgar Makanga
Edgar Makanga
| 0 réaction
Fin de série pour le Standard, battu par la fougue d'Ostende (3-2)
Photo: © Photonews

Au terme d'une belle propagande pour la Jupiler Pro League, le KV Ostende, pourtant - injustement - en infériorité numérique durant 53 minutes, a vaincu le Standard (3-2). Après quatre victoires consécutives en championnat, il s'agit de la première défaite des Liégeois sous l'ère d'Ivan Vukomanovic.

À Ostende, Edgar Makanga

Devant une belle assistance (6.631 spectateurs), le début de rencontre ne connut aucun temps mort. Après une poignée de secondes, à la suite d’un corner, la reprise de Jeff Louis heurtait le poteau (1re). Sur la contre-attaque, Elimane Coulibaly obligeait Yohann Thuram à la parade, suivi d’un essai non-cadré de John Ruiz. Dans la foulée, l’attaquant sénégalais canonnait au-dessus (2e).

À la 9e minute, suite à un envoi mal capté de Ruiz mal capté par Thuram, ce dernier fauchait Coulibaly. Sébastien Siani transformait le coup de réparation (1-0), même si le portier liégeois touchait légèrement le cuir. Il s’agissait là du tout premier but encaissé par le Standard depuis la nomination d’Ivan Vukomanovic, soit une invincibilité de 369 minutes.

Malgré l'ouverture du score du KVO, les Rouches demeuraient dangereux, avec une frappe enroulée non-cadrée de Geoffrey Mujangi-Bia (23e), ou encore via un heading de Laurent Ciman, pourtant esseulé, sur la barre transversale (32e). Les visiteurs profitaient toutefois d’une perte de balle de Franck Berrier pour égaliser, à la 36e minute. À la récupération du ballon, Adrien Trebel lançait sur le côté droit Paul-José Mpoku, dont le centre fut coupé au premier poteau par Igor De Camargo (1-1).

Soixante secondes plus tard, l’arbitre Christof Dierick sanctionnait d’une carte rouge directe un tacle d’Andile Jali sur Mpoku. Les ralentis TV montrent que l’exclusion du médian récupérateur sud-africain était bien trop sévère. À quelques secondes du repos, Thuram devait pourtant à nouveau intervenir devant un grand Coulibaly.

Ovono et Thuram : deux portiers peu rassurants

À vrai dire, l’infériorité numérique des Côtiers ne s’est jamais véritablement fait ressentir. Les contre-attaques du KVO constituèrent un danger permanent pour les Liégeois. À la 56e minute, un impeccable service de Ruiz permettait à Coulibaly de s’échapper dans le dos de Ciman. L’attaquant ostendais remportait trop facilement son duel avec Thuram, qui s’était couché beaucoup trop tôt (2-1).

Ce nouvel avantage local fut de courte durée puisqu’à l’heure de jeu, un coup-franc permettait au Standard d’à nouveau recoller au score, grâce à Mujangi-Bia, qui d’un angle fermé, trompait la vigilance d'un Ovono peu rassurant, à l'image de son homogue liégeois (2-2). Quelques instants plus tard, Louis, impeccablement servi par Mujangi-Bia, loupé l’immaquable dans l’axe, en expédiant le ballon au-dessus (67e).

À sept minutes du terme, les visiteurs concédèrent un second penalty, suite à une faute d'Arslanagic sur Ruiz. Siani se chargeait à nouveau de la transformation, d'un parfait contrepied dans le plafond (3-2). Après quatre victoires consécutives, il s'agit de la première défaite et des Liégeois sous la férule d'Ivan Vukomanovic.

 

Buts

3
2

Possession

41
59

Attaques

48
64

Attaques dangereuses

20
38

Tirs cadrés

4
8

Tirs non-cadrés

6
7

Frappes arrêtées

0
4

Tirs sur le cadre

0
2

Coups de coin

3
6

Hors-jeu

3
3

Fautes

16
12

Coups francs

15
19

Coup de pied de but

11
11

Entrée en touche

16
20
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Jupiler Pro League