Eupen - Waasland-Beveren

Eupen sombre chez lui face à Waalsand
Julien Denoël depuis le Kehrweg
| 0 réaction
Eupen sombre chez lui face à Waalsand
Photo: © photonews

Match capital entre Eupen et Waasland, ce soir, au Kehrweg. Un point séparait ces deux équipes de bas de classement qui cherchaient à se mettre à l'abris dans leur course au maintien.

Eupen voyait le retour direct dans le onze de base d’Henry Onyekuru. Une présence pas vraiment attendue vu le comportement du Nigérian lors de la fin du mercato. Après avoir fait ses excuses au groupe et au staff, qui les ont acceptés, la pilule semble être « passée ». Du moins, officiellement.

L’ailier gauche des Pandas était le premier à se signaler… par un hors-jeu. Dans les premières minutes du match, il tentait de faire la différence avec sa technique mais c’est Waasland, via Langil, qui se forgeait la première très grosse possibilité. Après seulement 5 minutes, l’ailier gauche, revenu de Pologne, envoyait le cuir sur le poteau de Van Crombrugge. Une frappe croisée aérienne puissante proche d’ouvrir la marque.

Une défense aux abois

Si Luis Garcia (13e) puis Jeffren (14e) y répondaient, c’est encore Waasland qui allait se montrer le plus concret. Lancé dans le dos de Bassey, Demir déboulait sur le flanc gauche avant de servir dans l'axe Olivier Myny qui fusillait Van Crombrugge (17e, 0-1).

Les Pandas se signalaient par un jeu dominant mais un jeu fait d’échecs. Difficile dans ces conditions de se créer des occasions de but. Pire, à la 38e, la défense des Pandas faisait encore du grand n’importe quoi. Blondelle, hors-position, Al-Abdulrahman ne couvrait pas son défenseur ce qui permettait à Gano de partir seul avant de servir Myny. L’attaquant Waaslandien claquait facilement le 0-2.

Condom tente la carte offensive

Au retour des vestiaires, Condom procédait aux montées au jeu conjointe de Dompé et Brüls, respectivement en lieu et place de Jeffren et Lazare. Un système plus offensif qui montrait des signes encourageants. A la 53e, Mamadou plaçait une tête puissante que Köteles repoussait en corner. Quelques minutes plus tard, Brüls voyait son envoi frôler le montant du gardien hongrois. La suite ? Plus grand chose à se mettre sous la dent, Eupen tentant de loin sans danger..

Cette défaite des Pandas face à un concurrent direct accentue la pression sur l'équipe. Le sprint final est plus que jamais lancé et les Pandas sont en danger. Fort heureusement, dans le même temps, Mouscron a perdu.

Buts

0
2

Possession

57
43

Attaques

72
52

Attaques dangereuses

40
23

Tirs cadrés

7
1

Tirs non-cadrés

8
4

Frappes arrêtées

1
1

Tirs sur le cadre

0
1

Coups de coin

4
3

Hors-jeu

4
5

Fautes

16
23

Coups francs

28
20

Coup de pied de but

7
13

Entrée en touche

23
16
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Jupiler Pro League