Anderlecht - KRC Genk

La lune de miel est terminée
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Anderlecht a connu sa première défaite sous Hein Vanhaezebrouck

La lune de miel est terminée
Photo: © photonews

Il y a eu la victoire convaincante, la défaite encourageante, il y a maintenant la défaite embêtante. Pour la première fois depuis l'arrivée de son nouvel entraîneur, Anderlecht a eu beaucoup de mal à se créer des occasions. Le Club de Bruges s'envole au classement.

Après la déconvenue européenne de la semaine, le Sporting d'Anderlecht devait se reprendre contre Genk, des Limbourgeois en perte de vitesse après l'excellente fin de saison dernière. Pour cette rencontre, Hein Vanhaezebrouck aligne la même équipe que contre le PSG, sauf au poste de gardien de but: Boeckx est de retour.

Une première période indigne

Les deux équipes mettent du temps à rentrer dans la rencontre. On sent bien une volonté d'aller vers l'avant, mais il y a trop d'imprécisions techniques. La fatigue anderlechtoise? Le manque de confiance limbourgeois? Il faut avouer que Stuivenberg a placé ses pions en fonction de ceux de son homologue anderlechtois, ce qui ferme le match. Toujours est-il que le spectacle se fait attendre.

Beaucoup de longs ballons et un Vukovic attentif

Le seul à tenter sa chance, c'est Schrijvers, mais ses frappes ne sont pas cadrées. A Anderlecht, le jeu en profondeur ne trouve personne, si ce n'est un Vukovic attentif, jouant très haut. Du coup, la frustration s'empare des Bruxellois, Hanni et Teodorczyk sont avertis pour des fautes qui méritaient certainement la rouge: une semelle pour l'Algérien, un coup colontaire pour le Polonais.

Un coup de billard et un coup sur la tête

Anderlecht revient avec le même onze, et directement Hanni isole Henry. Ce dernier trouve le poteau, le ballon ricoche sur Colley avant de refrapper le poteau. Genk va alors en profiter pour ouvrir le score sur un corner de la droite, Aidoo fait le ménage et marque de la tête (50', 0-1). Ingvartsen passe près du but du K.O quelques secondes plus tard suite à une mésentente dans la défense des Mauves et Blancs.

Aidoo fait le ménage et ouvre le score

Le nervosité monte d'un cran sur la pelouse, il reste une demi-heure et Anderlecht ne trouve pas la faille, mais laisse des espaces derrière, Genk n'en profite cependant pas encore. Hein Vanhaezebrouck sort ses premières cartouches: Appiah et Hanni sortent, Obradovic et Harbaoui montent au jeu, tout comme Bruno quelques minutes plus tard.

Mais cela ne change rien au score, et Vukovic passe finalement une soirée bien tranquille. Il y a pourtant ce cafouillage devant son but, suite à une remise de Kara, mais les Limbourgeois s'en sortent bien. Anderlecht concède donc sa troisième défaite du championnat, sa deuxième à domicile, mais est surtout à douze points du Club de Bruges. Chez les Limbourgeois, cette victoire est une bouffée d'oxygène, surtout pour Stuivenberg qui sauve certainement sa tête.

Buts

0
1

Possession

59
41

Attaques

80
51

Attaques dangereuses

43
27

Tirs cadrés

2
0

Tirs non-cadrés

3
7

Frappes arrêtées

1
3

Tirs sur le cadre

1
0

Coups de coin

8
4

Hors-jeu

1
0

Fautes

15
16

Coups francs

16
16

Coup de pied de but

9
2

Entrée en touche

26
17
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Jupiler Pro League