Standard - Excel Mouscron

Un Standard conquérant inflige à Mouscron sa première défaite et monte sur le podium
Jordan Horwood
Jordan Horwood depuis Sclessin
| 0 réaction
Un Standard conquérant inflige à Mouscron sa première défaite et monte sur le podium

Auteurs d'une très belle première période, les Liégeois ont fait oublier leur défaite à Saint-Trond. Les revoilà maintenant à une longueur du Club de Bruges et du KV Malines. Seuls, en attendant l'Antwerp.

Michel Preud’homme a opéré quelques choix différents dans sa composition de base, en préférant Bokadi aux côtés de Laifis, Mpoku à la place de Carcela et, sans surprise, Amallah plutôt que Limbombé. Côté hurlu, Olinga était préfère à Allagui devant.

Les Rouches sont montés progressivement en puissance. Proche d’être en bonne position d’ouvrir le score sur des services de Vojvoda et Amallah, Maxime Lestienne a planté le premier but avant le quart d’heure, suite à un centre de Gavory qui a traversé un peu trop facilement la défense adverse.

Installés dans la moitié de terrain hennuyère, les Principautaires étaient maîtres de leur sujet. Le pressing était bien présent, la main de Vasic était ferme pour empêcher Lestienne de doubler la mise, après une passe verticale de Cimirot subtilement évitée par Mpoku.

Quelques secondes plus tard, l’ancien Mouscronnois allait s’offrir un doublé attendu depuis plus de deux ans d’une superbe frappe du gauche dans le coin droit, après un contrôle en extension. Le rythme allait alors retomber, Arnaud Bodart n’était pas plus inquiété grâce au travail de ses équipiers.

Un but rapide, le VAR et un auto-but malheureux

Alors que tout le monde n’était pas encore bien réinstallé sur son siège après la pause, Selim Amallah a porté le score à 3-0 d’une belle frappe placée. Le Belgo-Marocain a dû attendre avant que son premier but soit validé, puisque le VAR a appelé M. Laforge. Emond, en position de hors-jeu, a-t-il gêné Vasic ? L’homme en noir a décidé que non.

Le Standard allait alors pouvoir continuer à régaler son public en étant sur du velours, mais très rapidement, le match était relancé par une bévue commise par Arnaud Bodart et Laifis, qui se sont percutés et qui ont offert un but inattendu.

Les Mouscronnois étaient alors bien plus présents dans la moitié de terrain liégeoise. Les joueurs de Preud’homme se faisaient parfois un peu peur dans la circulation, mais Arnaud Bodart n’avait pas de ballon à sortir.

Les Rouches se recréaient quelques opportunités et Renaud Emond tuait tout suspens avant le début du temps additionnel. Bien servi par Cimirot, Samuel Bastien se rapprochait du 4-1, mais Vasic détournait bien. Le capitaine gaumais en profitait cependant pour pousser au fond. Le VAR intervenait mais il n'y avait pas de hors-jeu. 

Avant de recevoir Courtrai et d'aller à Anderlecht avant la trêve internationale, le Standard signe donc un bilan de 9 sur 12, le troisième meilleur du pays pour le moment. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos