Le Standard a eu du répondant avant d'être injustement réduit à dix
Jordan Horwood
Jordan Horwood depuis la Luminus Arena
| 0 réaction
Le Standard a eu du répondant avant d'être injustement réduit à dix
Photo: © photonews

Menés très rapidement, les Rouches ont su inverser la tendance avant la demi-heure. En deuxième période, ils tentaient d'inscrire le but du break avant que l'exclusion de Mbenza complique leur dernière demi-heure.

C’est sans Scholz et Enoh que le Standard débutait à Genk. Les deux joueurs d’expérience s’étaient peu entraînés mais Jankovic se voulait plus optimiste que pour Trebel, bien présent dans le onze.

Kosanovic signait donc sa première titularisation de la saison, Cissé revenait dans l’équipe de départ. Edmilson poussait Dompé sur le banc. Du côté limbourgeois, seul Brabec était sorti du onze au profit de Dewaest, capitaine.

Le début de match était largement à l’avantage de Genk, qui ouvrait rapidement le score. Comme la saison passée, un centre de Bailey trouve la tête d’un grand défenseur qui fait mouche. Après Kabasele, c’est Colley qui faisait 0-1 après trois minutes cette fois.

Les joueurs de Maes continuaient à mettre la pression sur la défense rouche, les Liégeois profitaient assez peu des espaces laissés derrière. Les centres ne trouvaient pas preneur, jusqu’à ce que les troupes de Jankovic ne se mettent à presser plus fort.

Le but égalisateur tombait au quart d’heure sur un centre parfait d’Edmilson pour Orlando Sa, laissé libre par Colley. De la tête, le Portugais reste intraitable.Suivait alors une très bonne période pour le Standard avec un Belfodil d’une grande justesse technique.

C’est d’ailleurs l’Algérien qui allait donne l’avantage à l’équipe principautaire suite à une petite partie de billard sur corner. Le ballon de Kosanovic était remis par Sa vers Raman. L’Algérien trouvait d’abord la latte mais sur le second ballon, il pouvait propulser le cuir dans le plafond après 25 minutes.

Genk allait redevenir un peu menaçant mais le score ne changeait plus avant le repos. Il fallait noter la sortie sur blessure d’un Raman généreux pour Mbenza à la 39e.

Le Standard manque le break avant l’exclusion injuste de Mbenza.

Les Rouches avaient de grands espaces dès qu’ils pouvaient récupérer le ballon. On s’approchait du 1-3 mais Mbenza puis Edmilson ont manqué de conclure sur les reconversions. Le tournant du match ?

Non, c’était peu après avec un carton rouge adressé à Mbenza qui avait poussé Trossard avant une rentrée en touche. Un geste inutile sanctionné du mauvais carton.

Genk pouvait alors pousser. Dewaest et Bailey avaient chacun une belle opportunité, mais c’est Samatta qui allait parvenir à égaliser à la 77e sur un bon centre d’Uronen. Les Rouches terminaient avec Dompé et Fiore sur les côtés, ils ne pouvaient plus venir mettre Bizot à contribution.

Sans un sacrifice de Cissé, Colley aurait pu signer un doublé victorieux mais les deux équipes se contenteront d'un point. Genk évite le 0 sur 9, le Standard est freiné dans sa bonne série et peut être frustré au vu du scénario et de la belle opération manquée. Le Standard reste à trois points de Gand et du Top 6 et garde 4 points d'avance sur Genk.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos