Antwerp - KRC Genk

Genk prend sa revanche et la deuxième place!
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Genk prend sa revanche et la deuxième place!
Photo: © photonews

Battus 3-2 au Bosuil juste avant la finale de la Coupe, les Limbourgeois ont infligé le score inverse à l'Antwerp, sur la même pelouse, au terme d'un premier match de playoffs riche en spectacle et en rebondissements (2-3).

L'Antwerp et Genk, qui s'étaient croisés lors de la dernière journée de la phase classique (victoire 2-3 du Great Old), avaient à charge d'ouvrir les Champions Playoffs ce vendredi au Bosuil. Avec quelques adaptations dans les onzes de base. Le retour de Jean Butez entre les perches anversoises et la titularisation de Koji Miyoshi pour compenser l'absence de Lior Refaelov, écarté.

Côté limbourgeois, John van den Brom optait pour un onze quasiment identique à celui aligné en finale de Coupe dimanche dernier. Seule exception: la présence dans l'entrejeu de Bastien Toma, à la place de Bryan Heynen suspendu.

En l'absence du capitaine, c'est Theo Bongonda qui avait les honneurs du brassard et le numéro 10 de Genk en a rapidement profité pour s'illustrer. Après 20 minutes de jeu équilibrées, c'est en effet lui qui a ouvert le score sur un assist millimétré de Junya Ito.

Menés, les Anversois ont réagi directement et ont dominé le reste de la première période. Il fallait notamment une bonne intervention de Maarten Vandevoordt, quelques minutes après le but d'ouverture, pour empêcher Maxime Le Marchand de rétablir l'égalité. Malgré quelques autres occasions l'Antwerp rentrait au vestiaire avec un but de retard.

Pas de quoi refroidir les hommes de Franky Vercauteren qui ont pris d'assaut la moitié de terrain limbourgeoise dès le retour des vestiaires. Et l'abnégation anversoise a fini par payer: à l'heure de jeu, Maxime Le Marchand et Koji Miyoshi inversaient totalement la tendance en plantant deux buts en quatre minutes.

Mais l'Antwerp a oublié d'enfoncer le clou et a laissé revenir Genk dans la rencontre. Paul Onuachu n'en demandait pas tant: lancé par Theo Bongonda, le Nigérian se jouait de Dylan Batubinsika et Jean Butez pour planter... son 30e but de la saison en championnat.

Et les Limbourgeois ne se sont pas arrêtés là. A quelques minutes du coup de sifflet final, le duo Bongonda-Ito frappait à nouveau. Avec, comme en début de rencontre, le Japonais à la passe et le Belge à la conclusion. 

Victoire du Racing Genk qui une semaine après avoir remporté la Coupe de Belgique, s'installe à la deuxième place du classement (31 points) à sept points de Bruges et devant l'Antwerp (30) et Anderlecht (29). 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos