KRC Genk - Anderlecht

Anderlecht boit encore la tasse, Genk valide sa présence dans le top 4
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Anderlecht boit encore la tasse, Genk valide sa présence dans le top 4
Photo: © photonews

Petit à petit, le classement de notre Pro League prend forme. Grâce à la victoire de Genk sur le Sporting d'Anderlecht, et aux autres résultats du soir, le top quatre est connu. Il reste encore à déterminer l'ordre de nos européens.

Pas de Castagne du côté de Genk, il est blessé. Walsh est donc titulaire, tout comme Kebano et Dewaest. A Anderlecht, c'est la foire aux blessés et aux suspendus. Du coup, De Medina est titulaire pour la première fois au poste de back droit. A gauche, c'est Fabrice Nsakala qui fait son retour. Il est amusant de préciser que le Sporting d'Anderlecht a deux gardiens de but sur le banc: Boeckx et Roef.

Okaka prend une rouge comme un bleu

Le début de rencontre est plaisant, Anderlecht semble fébril mais petit à petit les Mauves et Blancs prennent le dessus. Par deux fois, sur la gauche, les hommes d'Hasi sont dangereux. Un centre de NSakala est repris de la tête par Acheampong, mais Bizot capte facilement. Le petit Ghanéen est ensuite à la base du centre, malheureusement c'est imprécis.

Arrive alors le premier tournant du match. Stefano Okaka et Christian Kabasele jouent des mains, le Limbourgeois s'écroule, le cinquième arbitre signale un coup de la part de l'Italien: carton rouge! Anderlecht va jouer 80 minutes à dix. Dans la foulée, Walsh adresse un centre pour Kebano, dont la tête trouve la barre.

Anderlecht continue de jouer le coup offensivement, mais Acheampong, au lieu de centrer, tente sa chance: Bizot repousse. La délivrance va tout de même tomber pour les Mauves. Cette fois, le centre d'Acheampong est précis, Djuricic a bien suivi et se jette pour marquer dans le but vide (0-1, 25'). C'est le premier but du Serbe sous le maillot d'Anderlecht.

Genk a pris un coup sur la tête, les hommes de Besnik Hasi restent calmes et bien placés en défense. Sans être dangereux, Anderlecht domine jusqu'à la mi-temps, ne laissant aux Limbourgeois qu'une tête de Bailey et une frappe hors-cadre de Walsh, jusqu'à l'égalisation de Baley. Le petit Jamaïcain reprend en demi-volée un corner mal repoussé par la défense d'Anderlecht. Proto est battu, la mi-temps est sifflée (1-1, 45').

Une deuxième période palpitante

Après la pause, le jeu est assez posé, les Mauves jouent en contre, Genk essaie de prendre l'avantage. Djuricic est le premier à inquiéter Bizot par deux fois, Samatta répond avec une frappe déviée qui passe de peu à côté. Suarez par contre ne manque pas le cadre, seul face à Bizot. L'Argentin donne l'avantage au Sporting (1-2, 60'), mais ce ne sera que de courte durée. Cinq minutes plus tard, Buffel rétablit l'égalité, traînant au second poteau sur un centre au cordeau de Bailey (2-2, 65').

Et ce n'est pas terminé pour les hommes de Peter Maes. Pozuelo, excellent entre les lignes, nous sort une frappe digne de la Liga, enroulé, placée, et qui se loge dans le petit filet de Silvio Proto (76', 3-2). Histoire de ne pas avoir de stress dans les dernières secondes, Ndidi ajuste Silvio Proto deux minutes plus tard (4-2, 78'). Karelis plantera le dernier clou dans les arrêts de jeu, d'une superbe volée du gauche (5-2, 90').

Anderlecht ne reviendra pas, le Racing de Genk l'emporte et est certain de terminer dans les quatre premières places du championnat. Anderlecht, par contre, devra valider son ticket pour la Ligue des Champions contre Zulte Waregme à domicile ce dimanche.

Buts

5
2

Possession

53
47

Attaques

69
40

Attaques dangereuses

51
35

Tirs cadrés

0
7

Tirs non-cadrés

6
3

Frappes arrêtées

2
0

Tirs sur le cadre

1
0

Coups de coin

5
11

Hors-jeu

1
2

Fautes

9
10

Coups francs

12
10

Coup de pied de but

2
8

Entrée en touche

14
19
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos