Davor Suker : "Ce qui compte en Coupe du monde, c'est l'unité et développer un jeu qui fait rêver les gens"
Alexandre Fiammetti
Davor Suker : "Ce qui compte en Coupe du monde, c'est l'unité et développer un jeu qui fait rêver les gens"
Photo: © photonews

La France est sacrée championne du monde après sa victoire 4-2 en finale face à la Croatie.

Davor Suker, désormais président de la Fédération Croate de Football, était présent lors de la finale perdue par son pays ce dimanche. L'ancien joueur avait atteint les demi-finales et la 3ème place du Mondial 1998. Il avait d'ailleurs terminé meilleur buteur de la compétiton en France avec six réalisations.

"On a reçu beaucoup de félicitations de gens qui connaissent très bien le football, ça fait plaisir. Je suis très fier des joueurs. C'est vrai qu'on a joué trois matchs de 120 minutes (en huitième, quart et demi), au total ça fait un match de plus que la France et on était plus fatigués qu'eux. Mais personne ne peut dire qu'on n'a pas tout donné, les joueurs sont allés au bout d'eux-mêmes. On a montré que ce qui compte au football, ce n'est pas l'argent. Ce qui compte en Coupe du monde, c'est l'unité et développer un jeu qui fait rêver les gens" a expliqué l'ancien buteur du Real Madrid.

Le capitaine croate et joueur du Real Madrid a été élu meilleur joueur du tournoi. "Modric a fait un tournoi extraordinaire, c'est un grand leader. Je remercie tous les gens de Madrid qui lui ont envoyé beaucoup d'encouragements, ils étaient tous pour la Croatie. Je les remercie tous.. La clé du match? Je ne veux pas parler de l'arbitrage. Sur le penalty, le VAR est intervenu donc je pense que la décision est juste. On a eu deux occasions de revenir à 2-2, si on l'avait fait on aurait pu y croire. Mais les Français étaient très forts, c'est une des meilleures équipes du monde. La meilleure équipe a gagné ce soir" a conclu Davor Suker.