La Gantoise - Wolfsburg

La faim de loup de Julian Draxler ne suffit pas pour anéantir les espoirs gantois
Kevin Jonckheere
Kevin Jonckheere depuis la Ghelamco Arena de Gand
| 0 réaction

La Gantoise s'est incliné 2 buts à 3 face à Wolfsbourg

La faim de loup de Julian Draxler ne suffit pas pour anéantir les espoirs gantois

Ce mercredi soir, la Ghelamco Arena accueillait un moment historique pour tous les supporters gantois. Un 1/8e de finale de Ligue des Champions, rien que ça ! Une rencontre primordiale dans l'histoire du club qui s'est soldée par un score fleuve de deux buts à trois.

Dans une Ghelamco surchauffée par les supporters gantois, Wolfsbourg n'attend pas la fin du round d'observation protocolaire pour s'illustrer dès la 5e minute de jeu via son n°10 Julian Draxler. L'Allemand frappe en force au but, mais sa tentative s'envole un bon mètre au dessus de la cage gantoise (5e).

La réponse du berger à la bergère ne se fait pas attendre puisque Thomas Foket, sur une bonne remise de la tête de Laurent Depoitre, s'illustre également sur une frappe lourde mais sans succès (11e). Après 25 minutes de jeu, les Buffalos plient mais ne rompent pas. Une nouvelle frappe non cadrée, de Luiz Gustavo cette fois-ci, alerte les Gantois sans parvenir à faire mouche (25e).

Wolfsbourg pile à l'heure

Peu avant la pause, Wolfsbourg réussi à convertir son léger avantage dans le jeu pour porter le score à 0-1. Sur une très bonne passe de Vierinha, Julian Draxler enroule un tir du plat du pied droit et trompe aisément Matz Sels (44e, 0-1). Une ouverture du score qui fait très mal au moral gantois.

Au retour des vestiaires, Draxler fait encore parler la poudre et profite d'une mauvaise passe du Brésilien Neto. Le jeune allemand intercepte le ballon, se joue de Mitrovic à l'aide d'un petit pont et lobe subtilement le portier gantois pour faire 0-2 (54e, 0-2).

La faim vient en mangeant

Abattus, les Gantois vont encore subir et se retourner une troisième fois dans cette rencontre. Christian Trash se joue de son opposant direct sur son flanc droit pour adresser un centre parfait à Max Kruse qui reprend en un temps et fusille admirablement Matz Sels (60e, 0-3).

Les Loups ont faim et ne s'arrêtent pas en si bon chemin. Quelques minutes après leur coup de massue, Kruse remet le couvert en enroulant une frappe du pied gauche qui vient heurter le poteau droit gantois (62e).

Le réveil gantois

Alors que l'on pensait les Gantois à la ramasse au vu des nombreuses pertes de balle, les troupes de Vanhaezebrouck vont lancer leurs dernières forces dans la bataille dans les 10 dernières minutes de jeu. Grâce à une frappe limpide de son Soulier d'Or, les Buffalos vont réduire le score à dix minutes du terme (80e, 1-3).

C'est à ce moment là que La Gantoise multiplie les occasions. D'abord via Foket (83e) et Dejaegere (84e) qui obligent tous les deux Koen Casteels à s'employer pour écarter le danger. Pourtant, le portier belge va devoir s'avouer vaincu à la 89e minute de jeu. Le centre de Saief arrive à destination et Coulibaly n'a plus qu'à reprendre au premier poteau pour redonner l'espoir aux siens (89e, 2-3).

Le score n'évoluera cependant plus dans le temps additionnel. Mais les Gantois ne pourront pas cacher leur satisfaction après la rencontre puisqu'ils maintiennent l'espoir d'une qualification en 1/4 de finale de Ligue des Champions. Une chose est sûre, l'enjeu sera de taille dans un petit mois à la Volkswagen Arena !

Buts

2
3

Possession

59
41

Attaques

58
50

Attaques dangereuses

49
42

Tirs cadrés

5
2

Tirs non-cadrés

4
9

Frappes arrêtées

1
1

Tirs sur le cadre

1
1

Coups de coin

7
3

Hors-jeu

2
0

Fautes

12
16

Coups francs

16
14

Coup de pied de but

10
6

Entrée en touche

28
16
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos

Champions League