Zenit St Petersbourg - Anderlecht

Dominé mais qualifié
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Anderlecht élimine le Zenit dans les arrêts de jeu

Dominé mais qualifié

Anderlecht a été dominé de la tête et des épaules ce jeudi au Zenit, mais un but tardif, venu de nulle part, de Thelin est venu qualifier les Bruxellois, qui montrent la voie à nos autres représentants.

René Weiler continue dans sa logique et la tournante est toujours d'actualité: Ruben, Deschacht, Thelin, Stanciu et Acheampong sont de retour dans l'équipe ce jeudi soir. En face, toujours pas de Lombaerts.

Des Anderlechtois bien tendres

Le Zenit y croit, plus que jamais, et sans vraiment forcer, et après avoir eu plusieurs possibilités, les Russes ouvrent le score à la demi-heure. Les premières frappes de Kokorin et de Garcia n'était pas cadrées, mais le quatre arrière des Mauves et Blancs est hors-position sur un changement d'aile: du coup, Dzyuba se promène et sert Giuliano qui se joue de Ruben et marque dans le but vide (1-0, 24'). Apathiques, les Anderlechtois doivent attendre la demi-heure et un coup franc de Stanciu dans les nuages pour frémir sans l'aide du froid.

Ruben est au sol, Giuliano ouvre le score en première période

Les Russes ne s'arrêtent pas là et continuent de presser. Ruben n'est pas dans un grand jour et après une sortie un peu tendre, il manque un contrôle et se fait subtiliser le ballon, mais les coéquipiers de Lombaerts n'en profitent pas. Un dernier coup franc de Mauricio passe de peu à côté du but, les hommes de Weiler ont de la chance de rentrer aux vestiaires avec un seul but concédé.

Un rouleau compresseur

Les Anderlechtois reviennent en jouant plus haut, mais les Russes reprennent leur pressing. On attend la première frappe cadrée des Bruxellois, mais ces derniers doivent surtout défendre. A une demi-heure de la fin du match, René Weiler regarde le chrono et ce dernier n'ira pas assez vite. Dzyuba va d'abord égaliser (2-0, 72'), puis le grand Russe s'en va rouler Deschacht dans la farine avant de servir Giuliano pour le coup de grâce (3-0, 78').

Que faire quand on doit marquer et qu'on n'a pas su se créer la moindre occasion? Mettre un défenseur central, Nuytinck par exemple, en pointe et espérer. C'est ce qui arrive à la 89ème minute, lorsque le Hollandais remise de la tête pour Thelin qui marque son premier but pour le Sporting (3-1, 89').

Sans briller, Anderlecht se qualifie donc pour les huitièmes de finale de l'Europa League, en montrant la voie à Genk et à La Gantoise

Buts

3
1

Possession

34
66

Attaques

50
69

Attaques dangereuses

31
56

Tirs cadrés

4
8

Tirs non-cadrés

6
3

Frappes arrêtées

0
1

Coups de coin

3
8

Hors-jeu

1
0

Fautes

13
11

Coups francs

12
15

Coup de pied de but

10
8

Entrée en touche

13
29
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos

Europa League