Essikal: "Psychologiquement, c'était très dur à supporter"

par Redaction
Date
0 réaction

Touché à la tête la saison dernière lors d'un duel avec Kara Mbodj, Karim Essikal a dû traverser une longue période d'indisponibilité avant de revenir sur les terrains de D1 belge avec l'Excelsior Mouscron...

"Psychologiquement, c’était très dur à supporter", explique Karim Essikal dans les colonnes de Sport/Foot Magazine. "Fin mai, alors que mes coéquipiers étaient en vacances, j’ai enfin pu entamer ma rééducation. Chaque matin, je rendais visite à un kiné qui m’aidait à retrouver mon équilibre. Grâce à des exercices très simples : se tenir debout sur une jambe, par exemple."

"Pour la plupart des gens, ça ne pose aucun problème. Mais lors de la campagne de préparation avec le Essevee, je me suis quand même tordu la cheville, un beau jour, à l’entraînement. En perdant mon équilibre, précisément."

Forcément, son retour aux affaires n'a pas été très facile... "Au début, je n’osais pas aller à fond dans les duels. Au moment de sauter, je réfléchissais trop, alors qu’il faut y aller sans calculer. Je balançais trop mes bras, aussi. Inconsciemment, c’était une manière de me protéger. Cette appréhension s’est heureusement atténuée avec le temps."



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi