La France doit conclure, la Suisse et le Portugal se départager, l'Argentine se réveiller

par Pierre Ghislain
Date
0 réaction
La France doit conclure, la Suisse et le Portugal se départager, l'Argentine se réveiller
Photo: © photonews

Si la Belgique est déjà assurée de son destin, ce n'est pas le cas de la France et du Portugal dans les deux derniers groupes européens de qualification. Il y aura donc enjeu et suspense, mardi soir, et ce sera encore plus le cas en Amérique du Sud.

Groupe A

Balle de match pour la France. Les Bleus ont l'occasion d'assurer leur destin, mardi soir, en cas de victoire, à domicile contre la Biélorussie. De son côté la Suède tentera de s'imposer aux Pays-Bas tout en espérant un faux-pas français. Si ce n'est pas le cas, la Suède jouera les barrages... à moins d'être battue par sept buts d'écart par les Pays-Bas. Luxembourg-Bulgarie, se jouera pour l'honneur.

Groupe B

Incroyable mais vrai: malgré un bilan parfait de 27 points sur 27, la Suisse n'est pas assurée de dispuer le mondial. En cas de défaite ce soir, à Lisbonne, elle devra même laisser cet honneur au Portugal et se contenter des barrages. Mais les Suisses restent dans une position favorable: un partage sera suffisant. Les deux autres rencontres du groupe? Lettonie-Andorre et Hongrie-Iles Féroé.

Groupe H

La Belgique recevra Chypre avec un objectif principal: assurer son statut de tête de série pour le tirage au sort. La Grèce devrait assurer son destin contre Gibraltar: un partage suffit aux Grecs pour jouer les barrages. La Bosnie tentera de gagner en Estonie en espérant une défaite miracle de la Grèce, mais les chances sont quasi nulles.

Amérique du Sud

Mais c'est probablement vers l'Amérique du Sud que seront tournés les regards des amateurs de football. Le suspense y est total. Le Chili, le Paraguay, l'Argentine, la Colombie et le Pérou... cinq équipes se disputeront les deux dernières places qualificatives. Il y aura également un lot de consolation: une place de barragiste intercontinentale contre la Nouvelle-Zélande.

Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions