Des faits inacceptables à Amblève-Minerois

par Olivier Baute
Date
0 réaction
Des faits inacceptables à Amblève-Minerois
Photo: (c) W.B. Tukker / www.extremefootballtourism.blogspot.com

La rentrée aux vestiaires a été houleuse jeudi soir. Projectiles, insultes, coups, rien n'a été épargné au corps arbitral et aux visiteurs.

C'est un Olivier Schmitz dépité et prêt à raccrocher le sifflet qui est rentré chez lui jeudi soir au terme du match opposant Amblève et Minerois.

La victoire des visiteurs n'a pas été appréciée par une partie des supporters et responsables amelois et des projectiles, insultes et coups ont accompagné le retour aux vestiaires au terme de la rencontre.

"Un joueur de Minerois a été frappé au visage par un supporter ou le commissaire au terrain" explique Olivier Schmitz. "Pour notre part, nous avons reçu des projectiles et des menaces verbales, notamment d'un enfant de dix ou douze ans" poursuit l'homme en noir.

Le trio arbitral n'était pas au bout de ses surprises. "Nous avons refusé de passer sous les supporters pour rejoindre notre vestiaire. Le commissaire au terrain a alors poussé un de mes assistants pour le faire avancer avant de lui porter un coup de poing dans le dos que j'ai pu quelque peu amortir" rajoute un Olivier Schmitz qui a également été victime de crachats dans l'aventure.

Le président d'Amblève est descendu personnellement dans le vestiaire du trio arbitral pour excuser le comportement de certains membres du club. "Il a été lui-même insulté par des supporters lorsqu'ils ont su qu'il nous apportait à manger" déplore l'expérimenté arbitre qui pointe le fait qu'il y aura au minimum cinq descendants en fin de saison pour expliquer cette pression présente sur et autour des pelouses de P1 depuis la reprise du championnat.

"Ce n'est en effet pas la première fois que de tels faits se produisent. Les arbitres sont souvent pointés du doigt en cas de défaite. Ce jeudi, Amblève a eu quatre belles opportunités d'ouvrir le score, mais on ne retient que le but annulé alors que l'attaquant vacadmis avoir touché le ballon avant qu'il n'entre dans le but" ponctue Olivier Schmitz.

Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi