Guillaume François: "Retrouver la D1 A a toujours été mon ambition"
par Pierre Ghislain
Date
0 réaction

Guillaume François plus proche que jamais de retrouver l'élite: "C'est mon ambition"

Guillaume François: "Retrouver la D1 A a toujours été mon ambition"
Photo: © photonews

Arrivé au Beerschot l'an derrnier, Guillaume François est désormais tout proche de retrouver la Division 1 A. L'objectif qu'il s'était fixé en signant dans le club anversois.

Après avoir quitté Charleroi où son contrat n'a pas été renouvelé, c'est au Beerschot que Guillaume François a décidé de se relancer, début de la saison 2016-2017. "C'était pour moi le lieu idéal pour se relancer. Même si c'était un peu quitte ou double. Mais ça a très vite bien tourné et finalement, nous voilà en D1B", sourit-il.

Et c'est avec un objectif très clair que le Beerschot avait entamé sa saison. "Notre ambition, c'était d'éviter les playdowns. Mais on a commencé très fort et on a remporté la première tranche. Du coup on se met à rêver plus grand."

Un relâchement compréhensible

Pourtant, depuis le gain de la première tranche, ça se passe moins bien pour les Anversois. "On a connu quelques difficultés. Mais après un premier tour aussi bon que le nôtre, on savait qu'il pourrait y avoir un petit relâchement. Ce n'est pas si facile de tout gérer en même temps. On va très vite se remettre dans le droit chemin", rassure-t-il.

Avec la Division 1 A dans le viseur? "A titre personnel, ça a toujours été mon ambition de retourner en D1 A. Mais si je peux le faire avec le Beerschot, l'histoire ne sera que plus belle." Surtout maintenant que le Beerschot est littéralement aux portes de l'élite. "Forcément, quand on se retrouve à 180 minutes du bonheur, ça nous chatouille l'esprit. En commençant la saison, on ne savait pas trop à quoi s'attendre, mais on a très vite vu qu'on était au niveau."

Défi excitant

De quoi nourrir le rêve des nombreux supporters du Beerschot. "C'est un club qui a une âme. C'est très excitant ce qu'on vit cette saison, enchainer les montées comme le club l'a fait ces trois dernières années, c'est palpitant, et ce serait encore plus beau si on pouvait retrouver l'élite."

D'ailleurs l'ancien Zèbre pense que le Beerschot pourrait assez vite y trouver sa place. "Je n'ai pas l'impression qu'il y ait un tel écart de niveau entre la D1 A et la D1 B. Au contraire, la D1 B a beaucoup progressé depuis le passage à huit équipes et on sent que tout y est plus professionnel."

Guillaume François le sait, il est à deux doigts de réaliser le rêve qu'il nourrit depuis un peu plus d'un an: retrouver l'élite du football belge. Mais il sait aussi que le chemin pour y arriver est encore long.



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi