Anderlecht sans 9, une option valable ?
Hermès Van Dammepar Hermès Van Damme
Date
0 réaction

Le Sporting d'Anderlecht peut-il évoluer sans numéro 9 ?

Anderlecht sans 9, une option valable ?

Mardi soir, Hein Vanhaezebrouck a tenté, pour la deuxième fois de la saison, un système sans vrai numéro 9. Et ça a bien fonctionné face aux Ecossais. Mais est-ce vraiment un solution à plus long terme ?

Après l'essai peu concluant face à Paris (0-5), Hein Vanhaezebrouck a retenté son système sans réelle pointe face au Celtic. Une tactique assez difficile à analyser d'ailleurs. Le onze ressemblait à un 4-3-3 avec Appiah, Spajic, Kara et Obradovic en défense, Dendoncker, Kums et Trebel dans le milieu et Hanni Henry et Gerkens devant.

Les mouvements perpetuels de Hanni et Gerkens ont beaucoup ennuyé les Ecossais pendant la première mi-temps. Henry a aussi été très remuant sur son flanc gauche. Même si Anderlecht a bien joué, il manquait un avant centre pour ne fut-ce que dévier le ballon vers Gerkens ou Hanni. Ils auraient ainsi eu plus d'espaces.

Et même si le Celtic a joué de manière défensive, ils n'ont pas joué replié à onze derrière comme les équipes de Pro League pourraient le faire. Cette formation peut donc être utile et adéquate face à des équipes qui jouent le jeu et qui ne défendent pas trop bas.

En Belgique, Vanhaezebrouck ne devrait donc pas utiliser cette tactique. Même si Hanni et Gerkens ont rendu fou la défense écossaise, face à des blocs regroupés, il faut quelqu'un devant pour décaler les milieux, user les défenseurs et... mettre le cuir au fond.

Sondage

Une tactique sans numéro 9, une solution valable ?

 
(0%)
 
(100%)
 
(0%)


Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi
Champions League Champions League
Deviens fan!  138
Anderlecht Anderlecht