Charleroi a-t-il les épaules assez solides pour affronter ce programme ?
par Malik Hadrich
Date
0 réaction

Anderlecht, Bruges, Genk, Gand et Zulte-Waregem sont au programme de Charleroi avant la trêve. Les Zèbres en ont-ils les moyens ?

Charleroi a-t-il les épaules assez solides pour affronter ce programme ?
Photo: © photonews

Avant la trêve hivernale, Charleroi va devoir se démultiplier. Au programme des Zèbres : Anderlecht, le FC Bruges (Coupe de Belgique), le Racing Genk, la Gantoise et enfin, Zulte-Waregem. Tout ça en 15 jours ! Le Sporting a-t-il les épaules assez solides ?

Pour répondre à cette question, regardons les possibilités qui s'offrent à Felice Mazzu dans chaque secteur de jeu !

Les gardiens

Nicolas Penneteau est le titulaire indiscutable en championnat. Il reste sur une prestation cinq étoiles face à Ostende. Au vu de ses dernières saisons, il est aussi rarement blessé. Mais si ça devait être le cas, Parfait Mandanda se tient prêt. Il a déjà prouvé lors des rencontres de Coupe de Belgique qu'il était aussi d'un excellent niveau. Les Anderlechtois s'en souviennent d'ailleurs encore. La saison passée, il avait arrêté le 16 mètres de Teodorczyk lors de la séance de tirs aux buts en 1/8e de finale.

Conclusion : le Sporting dispose de deux gardiens de but avec beaucoup de talent.

Les défenseurs

A l'arrière droit, Stergos Marinos a quasiment joué tous les matchs. Il a su se bonifier au fil du temps après avoir longtemps été écarté des terrains. Pour le moment, il n'a fait montre d'aucun signe de fatigue. Mais si il venait à être blessé ou suspendu, cela poserait un problème au coach carolo. Mata est parti cet été à Genk et n'a pas été remplacé. En Coupe de Belgique, face à La Louvière, Gaëtan Hendrickx a montré certaines dispositions à ce poste mais il est actuellement une valeur sûre du milieu de terrain. Le changer de place impliquerait de facto une modification au milieu de terrain.

Dans l'axe central droit, Martos est le guide suprême de la défense. Il est indéboulonnable. Mais il n'est plus tout jeune non plus. A bientôt 34 ans, saura-t-il enchaîner les matchs au sommet ? Son remplaçant tout désigné se prénomme Zajkov. Cette saison, il a été convaincant lors ses quelques apparitions. Il est là depuis deux saisons et demie maintenant. Il ne devrait pas manquer d'automatismes au cas où. En plus, il a été sélectionné quelques fois avec l'équipe nationale A de Macédoine et il a notamment joué face à l'Italie lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2018. De quoi lui donner confiance !

A côté de Martos, Dorian Dessoleil est en train de réussir une superbe saison. Il est jeune et ne devrait pas souffrir du programme réservé aux Zèbres. Heureusement pour les Carolos ! Car derrière lui, il n'y a que Willems comme solution sérieuse. Or, il vient à peine de se rétablir d'une grave blessure. Il lui faudra encore quelques semaines avant d'être pleinement opérationnel.

Sur le côté gauche de la défense, Nurio a surpris tout le monde en début de saison. Rapide, bon dans les débordements et les retours défensifs, il est en train de connaître un petit passage à vide. Rien de dramatique au vu de son âge (22 ans) ! Et puis, pour le remplacer, le Sporting a pu compter un Francis N'Ganga revenu du diable vauvert.

Conclusion : En défense, Charleroi est bien armé mais doit compter sur la chance pour ne pas avoir de blessés au poste de back droit ou de défenseur central gauche. Ces deux positions sont celles qui pourraient causer le plus de problèmes dans les semaines à venir.

Les milieux de terrain

A gauche, le choix est présent. Baby est puissant, doué techniquement et bon dans le jeu aérien. C'est le titulaire en puissance. Mais ces dernières semaines, il a été blessé et personne n'a vu de grandes différences. Clément Tainmont a inscrit un des plus beaux buts du week-end passé. Et Nurio peut aussi occuper cette position tout en continuant à distribuer des assists.

Au milieu de terrain défensif, il y a trois joueurs qui rentrent en considération : Ilaimaharitra, Hendrikx et Diandy. Actuellement, ce dernier est sur le banc mais il avait débuté la saison. Il a déjà prouvé toute son utilité dans le passé.

A droite, Lukebakio est le titulaire en puissance. Mais comme Baby, il s'est retrouvé à l'infirmerie ces dernières semaines. Cela n'a pas empêché Charleroi de continuer à gagner. Fall a saisi sa chance et a été souvent décisif. En plus, Remacle revient dans le parcours après une blessure encourue lors de la préparation.

Au poste de milieu offensif, Mazzu peut soit installer Saglik, soit Benavente ou soit jouer avec un numéro huit. Pour le moment, c'est cette dernière option qui est privilégiée et c'est Hendrickx qui remplit ce rôle. Mais Ilaimaharitra pourrait aussi le faire.

Conclusion : Charleroi dispose d'assez de talent et de concurrence dans ce secteur de jeu.

Les attaquants

Ils sont quatre pour deux places. Le duo Benavente-Rezaei casse la baraque. Mais quid si l'un d'eux devait manquer ? Pollet et Bedia se tiennent prêts. Mais le Franco-Belge est en manque de confiance et n'a marqué cette saison que sur des pénalties. Ses jours semblent comptés au Mambourg. L'Ivoirien est plus jeune et a montré de bonnes dispositions. Mais il est temps pour lui de se faire un peu plus mal quand il reçoit du temps de jeu.

Conclusion : Rezaie et Benavente sont au top de leur forme. Mais derrière eux, il y a un joueur en manque de sensations et un autre qui reste une inconnue. Cela peut aussi constituer un problème pour Felice Mazzu.

Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi
Ligue Jupiler Ligue Jupiler
Deviens fan!  730
Charleroi Charleroi