Les manquements de Luyindama, la condition physique insuffisante de Koutroubis, Ochoa n'impressionne pas : le Standard doit redevenir solide derrière

Jordan Horwoodpar Jordan Horwood
Date
0 réaction
Les manquements de Luyindama, la condition physique insuffisante de Koutroubis, Ochoa n'impressionne pas : le Standard doit redevenir solide derrière

Depuis la reprise, le Standard s'est relevé en comptant sur une attaque retrouvée. Les Liégeois avaient le pire bilan offensif du championnat durant quelques semaines, ils ont désormais le meilleur. Par contre, les bonnes stats défensives sont à la baisse.

Bonne nouvelle pour le Standard : sa différence de buts en Pro League n'est plus négative. Elle est actuellement nulle avec un total de 35 buts inscrits et 35 buts encaissés après 26 journées (moyenne d'1.34/match). Depuis 2018, le Standard en a marqué quatorze en cinq rencontres de championnat, sans oublier les six autres en deux matches de Coupe face au cador brugeois. Ce qui est de loin le meilleur bilan, grâce à des buteurs et des passeurs performants évoluant dans un 4-4-2 plus adapté à ce noyau.

Solide derrière durant le premier tour, l'équipe de Sa Pinto est redevenue friable. Depuis la reprise, seul Lokeren a encaissé plus (onze buts contre dix pour les Rouches). Des pertes de concentration sont le plus souvent en cause, mais le placement des quatre défenseurs doit clairement être améliorée. En pleine lutte pour se hisser dans le Top 6, le Standard ne doit plus se permettre la moindre erreur. Surtout que Charleroi et Bruges sont les prochains adversaires en championnat.

Ricardo Sa Pinto en est bien conscient. "Nous avons trop souffert défensivement. Il va falloir régler certaines choses", assurait le T1 portugais après la victoire face aux Hurlus. L'aspect défensif de tout le bloc va donc être retravaillé à coup sûr durant les prochains jours.

Luyindama : si important, mais régulièrement fautif

Révélation de la saison, le robuste congolais de 24 ans continue à remporter un nombre impressionnant de duels et bloque très souvent les attaquants adverses. Il a même ouvert son compteur buts en 2018 avec un doublé important contre Anderlecht et une ouverture du score contre Mouscron.

Défensivement, il vient de rater son match contre Mouscron, se faisant rouler plusieurs fois dans la farine par Awoniyi. Les semaines précédentes, il n'était pas exempt de tout reproche sur quelques buts pris. Contre Anderlecht et à Zulte-Waregem, il s'est montré coupable, avant d'être mal aligné sur le but de Diaby en Coupe. Ce n'étaient pas des premières cette saison. Malheureusement pour lui, et pour le Standard, quand il se rate, cela se paye cash.

Il sera intéressant de suivre la prochaine rencontre au Mambourg sans sa présence. Suspendu, il n'avait plus manqué la moindre minute depuis sa première titularisation en défense début septembre... face à Charleroi (0-0).

Koutroubis : une 'finale' qui tombe plus tôt que prévue

Au contraire de Cimirot (décevant contre Mouscron après deux premières titularisations intéressantes) et Carcela, le défenseur grec a raté sa première. Trop court pour rattraper Awoniyi sur le premier but du Nigérian (il a tout de même eu l'intelligence de se retenir pour ne pas provoquer de penalty et de se prendre probablement une rouge), il ne s'est pas montré plus à son avantage sur les autres buts.

En manque de rythme, l'ancien défenseur du Panathinaïkos a été lancé contre Mouscron en vue de la finale de la Coupe de Belgique. Dans un peu plus d'un mois, le Grec devrait être titulaire au stade Roi Baudouin à la place de Laifis, suspendu. Mais il devra déjà montrer autre chose à Charleroi dimanche prochain. Il sera cette fois associé au Chypriote puisque Luyindama est suspendu. C'est dans le Hainaut que Koutroubis devra commencer à se montrer précieux.

Ochoa ne gagne pas de points, les latéraux peuvent aussi mieux faire

Le transfert du Mexicain était un joli coup, mais les dernières prestations de l'ancien portier de Malaga ne convainquent pas. Comme sur le troisième but de Hanni lors du Clasico, Ochoa s'est montré trop statique sur le premier but d'Awoniyi. Le gardien de la Tri n'est pas un grand fan des sorties.

Les latéraux Cavanda, Fai et Pocognoli doivent aussi gommer quelques manquements pour éviter quelques buts. Le capitaine s'est également montré lucide après la victoire compliquée contre Mouscron. "On a eu des hauts et des bas. On doit encore analyser cela en semaine. On prend quand même trois buts… mais bon on a fait preuve de caractère. Il y a beaucoup de choses positives à retenir mais beaucoup aussi à rectifier."

C'est donc en équipe que le Standard doit se ressaisir derrière, tout en gardant une bonne partie de son allant offensif.



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi
Ligue Jupiler Ligue Jupiler
Deviens fan!  743
Standard Standard