Un groupe Whatsapp serait à la base des célébrations menottées en Pro League

par Malik Hadrich
Date
2 réaction
Un groupe Whatsapp serait à la base des célébrations menottées en Pro League
Photo: © photonews

C'est l'une des images du week-end dernier. Certains joueurs ont fêté leur but avec les poignets croisés. Cela s'est produit à six reprises. Il s'agissait d'un geste en hommage au controversé manager actuellement en prison Mogi Bayat.

Trebel ­(Anderlecht), De Belder (Cercle), Dewaest (Genk), Tainmont (Malines), Pierrot et Amallah (Mouscron) ont tous fait le geste des poignets croisés.  Ce n'était pas un hasard.  C'est ce que révèle Het Nieuwsblad.

Ces joueurs s'étaient mis d'accord dans un groupe Whatsapp réunissant des clients de Mogi Bayat.  David Pollet et Danijel Milicevic d'Eupen en faisaient également partie.  Mais ils n'ont eu aucune raison de faire la fête puisqu'ils se sont inclinés 2-0 à Lokeren.  Tous savent que Mogi Bayat a une télévision dans sa cellule.  Ils voulaient lui montrer leur soutien.

Les clubs n'ont en rien été impliqués dans cette décision.  La Pro League non plus.



Commentaires 2 réaction



AddToAny