Le RWDM sans supporters à Liège: "Les conditions étaient difficiles à accepter"

Florent Malicepar Florent Malice
Date
0 réaction
Le RWDM sans supporters à Liège: "Les conditions étaient difficiles à accepter"
Photo: Walfoot

Le RWDM ira à Rocourt sans supporters: après réflexion, les Molenbeekois ont jugé les conditions proposées inacceptables. Nous en avons parlé avec l'un des responsables du club de supporters Brussels Boys 85.

Suite aux échauffourées du match aller, la ville et les autorités de Liège avaient décidé, suite à une réunion, d'interdire le déplacement des supporters du RWDM ce week-end. "C'était un peu flou et nous pensions pouvoir y aller à 200. L'interdiction ne nous a évidemment pas fait plaisir", nous confie un des responsables du groupe de supporters Brussels Boys 85. Une interdiction finalement levée... avec des conditions strictes. 

Des femmes, des enfants et des pensionnés

"Ils ont refilé la patate chaude à Thierry Dailly, notre président. Ils lui ont dit qu'ils autorisaient 150 personnes à venir; si possible des femmes, des enfants et des pensionnés. Ce sont les termes utilisés", révèle notre interlocuteur. "Et en tout cas, "des pacifiques", à 100%. Le tout sous la pleine et entière responsabilité du président". Une décision impossible. "Par solidarité avec notre président, nous ne pouvions pas accepter. Le tri était de toute façon impossible".

Un épisode qui confirme les tensions entre supporters liégeois et molenbeekois. "C'est de longue date entre clubs bruxellois et liégeois. Comme Anderlecht et le Standard. L'année passée, des supporters du FC Liège ont cassé la vitre d'un de nos bus; il y a eu de la pyrotechnie au Machtens, ce qui a brûlé des sièges", énumère le supporter du RWDM. "Et ensuite cette petite échauffourée à l'aller...". 

Thierry Dailly, de son côté, se montrait inquiet concernant la sécurité de ses joueurs à Rocourt. "Ils seront plusieurs milliers, avec également des supporters néerlandais qui feront le déplacement... Si le président est inquiet, il a ses raisons. Reste à voir si c'est sérieux. Espérons que tout se passe bien, même dans le cas où nous mènerions rapidement sur leur terrain". 



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi