Medhi Bayat : "Charleroi n'est pas encore capable de réussir les grands rendez-vous"
Alexandre Fiammettipar Alexandre Fiammetti
Date
0 réaction

Medhi Bayat explique qu'un nouveau stade permettra à Charleroi de passer à l'échelon supérieur

Medhi Bayat : "Charleroi n'est pas encore capable de réussir les grands rendez-vous"

Medhi Bayat a fait le point sur les objectifs prioritaires du Sporting de Charleroi. Il pointe du doigt ce qui doit être mis en place pour permettre aux Carolos de passer à l'échelon suivant.

Medhi Bayat, lors d'un entretien avec nos confrès de Sudpresse, a confié ce qu'il manquait à Charleroi pour remporter un premier trophée.

"C’est difficile à dire mais il faut, à un moment donné, se poser les bonnes questions", souligne l'adminisrateur-délégué des Zèbres. "Quand ça fait 115 ans que le club n’a jamais rien gagné, il faut se dire que quelque chose ne va pas. Le Sporting, malheureusement, n’est pas encore capable de réussir les grands rendez-vous. C’est une réalité, je ne vais pas me voiler la face. Moi aussi, maintenant, je commence à me poser cette question : que doit-on faire pour ne pas louper les moments importants ? Personnellement, j’ai le sentiment qu’on est dans la même situation que Gand avant son nouveau stade", pointe le dirigeant carolo.

Medhi Bayat informe que le club a atteint ses limites avec les moyens actuels. "On a réussi un pari exceptionnel en partant de là où on était à la reprise. On a réussi à avoir une courbe de croissance presque insolente. Mais parce qu’on partait de rien. Maintenant qu’on est aux portes du G5, la lutte va être beaucoup plus dure", expose-t-il.

À ses yeux, il est grand temps de passer à la seconde étape. "Le nouveau stade sera la finalité de ce projet. On a cinq ans pour arriver à ça. Avant fin janvier, on présentera notre nouveau plan stratégique 2023. Il faut aussi améliorer l’ossature du noyau pro. Car on sait très bien que, ce qui nous a permis d’avoir cette réussite et cette croissance, ce sont les résultats sportifs. Ensuite, j’espère que le nouveau stade nous permettra d’avoir plus de moyens. Car notre problème, c’est qu’on est encore trop dépendant de la vente des joueurs si on veut garder cette croissance-là."

"On veut des moyens comme les autres et ça ne peut se faire qu’avec un outil qui nous permettra de doubler l’assistance. Car on ne veut pas un nouveau jouet. On sait que le phénomène d’un nouveau stade attire plus de spectateurs, ça s’est vu dans tous les stades d’Europe. Gand était comme nous avant le stade. Juste derrière l’ancien G4. Et, pour la première fois, l’année qui a suivi leur nouveau stade, ils ont été champions de Belgique", a conclu Medhi Bayat.



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi
Ligue Jupiler Ligue Jupiler
Deviens fan!  750
Charleroi Charleroi