Pozuelo peut devenir l'un des joueurs les mieux payés de MLS mais Genk ne lâche pas : se dirige-t-on vers un combat juridique ?
Alexandre Fiammettipar Alexandre Fiammetti
Date
0 réaction

Alejandro Pozuelo (Genk) s'est vu proposer un salaire de 4 millions d'euros mais sa clause libératoire pose problème

Pozuelo peut devenir l'un des joueurs les mieux payés de MLS mais Genk ne lâche pas : se dirige-t-on vers un combat juridique ?
Photo: © photonews

Genk semble être sur le point de perdre son meneur de jeu espagnol. Alors que les Limbourgeois avaient craint son départ en janvier vers le Moyen-Orient, il serait en train de prendre la direction de la MLS.

Pozuelo était présent à l’entraînement de dimanche matin, mais il a été séduit par l’énorme salaire que lui propose Toronto, 4 millions d'euros, soit le quadruple de ce qu'il gagne à Genk, comme le rapporte Het Laatste Nieuws. Les Limbourgeois veulent le garder jusqu’en mai, avant de le vendre à la franchise canadienne. À ce moment-là, deux tiers du championnat américain devraient encore être à jouer.

Le FC Toronto veut transférer Alejandro Pozuelo au plus vite en mettant 8 millions, d'euros sur la table comme le stipule la clause dans le contrat du joueur. Mais après l'approche du club d'Al Ahli en janvier, Genk avait temporairement supprimé la clause jusqu’au prochain mercato.

Mais est-ce que le mercato américain, qui vient d’ouvrir, est considéré comme un prochain mercato, ou pas ? Genk affirme que non tandis que les agents de Pozuelo disent que oui.

En tout cas, le transfert de Pozuelo risque de devenir un combat juridique. S’il part directement et que Genk perd le titre, le club pourrait réclamer 25 millions de dommages et intérêts.



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi