Genk garde la foi : "Bruges n'est pas une machine qui écrase tout le monde"
Malik Hadrichpar Malik Hadrich
Date
0 réaction

Dimitri De Condé espère du soutien de la part du Standard

Genk garde la foi : "Bruges n'est pas une machine qui écrase tout le monde"
Photo: © photonews

Les deux dernières journées de Play-Offs 1 s'annoncent captivantes dans la course pour le titre. Serons-nous fixés dès ce jeudi soir ou devrons-nous attendre dimanche pour savoir qui l'emportera ? Le directeur technique du Racing Genk Dimitri De Condé reste calme et confiant.

De Condé constate qu'aucun doute ne s'est immiscé dans le groupe de joueurs genkois.  "Nous avons un groupe très sobre qui ne vit pas d'émotions.  Et cela, que ce soit après une défaite comme après une victoire.  Après une victoire, je pense parfois 'Et maintenant, ce vestiaire va être sens dessus dessous'.  Mais ce groupe reste assez imperturbable" raconte-t-il dans Het Laatste Nieuws.

"Avec encore deux matchs au programme, nous sommes maîtres de notre sort.  Evidemment, vous sentez la tension maintenant que ce sont les deux derniers matchs.  Celui qui dit le contraire est naïf.  Mais cette tension ne sera certainement pas moindre au Club de Bruges."

Le Club de Bruges va aussi au-devant d'un match très compliquéPartage cette citation:

Car De Condé sait que cela Liège peut aussi devenir un cauchemar pour ses adversaires : "Je connais assez bien la maison au Standard.  Le Club de Bruges va au-devant d'un match très compliqué.  La perception est créée selon laquelle le Club est une machine qui écrase soudainement tout le monde.  Ce n'est naturellement pas le cas.  Quand nous allons à Bruges, nous savons que cela peut devenir cauchemardesque là-bas.  Eh bien, il peut en être de même à Liège."



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi
Play-offs 1 Play-offs 1
Deviens fan!  77
KRC Genk KRC Genk
Deviens fan!  14
Anderlecht Anderlecht
Club Brugge Club Brugge
Deviens fan!  99
Standard Standard