Le capitaine de Genk Leandro Trossard est critiqué pour un chant homophobe

Malik Hadrichpar Malik Hadrich
Date
1 réaction
Le capitaine de Genk Leandro Trossard est critiqué pour un chant homophobe
Photo: © photonews

Le Racing Genk s'est assuré du titre de Champion de Belgique jeudi soir. Il y est arrivé malgré un match nul sur la pelouse du Sporting Anderlecht. Car dans le même temps, le Club de Bruges a perdu à Sclessin. Leandro Trossard s'est un peu trop laissé aller lors des festivités.

Dans la discothèque du Versuz, le capitaine de Genk Leandro Trossard a pris le micro et a commencé à chanter à pleins poumons “alle boeren zijn homo’s”.  En français, cela signifie "Tous les paysans sont des homos."  Dans ce cas précis, les paysans font référence au Club de Bruges. 

Ce chant est malheureux lorsque l'on sait que ce vendredi est la journée internationale contre l'homophobie.  Les critiques pleuvent.  Notamment de la part de la Pro League qui a tenu à publier un communiqué à ce sujet : "La Pro League entend affirmer de la façon la plus ferme que les chants 'alle boeren zijn homo’s' n’ont en aucun cas leur place ni dans un stade ni lors des manifestations festives auxquelles nos joueurs participent."

Précédents

Récemment, le Club de Bruges avait été blanchi par l'Union Belge de football pour des chants similaires.  La Pro League ne les a pas non plus oubliés : "La Pro League ne peut s’aligner sur la jurisprudence de la Commission des Litiges d’Appel pour le Football Professionnel qui, à deux semaines d’intervalle, a refusé de considérer comme chants discriminants 'alle joden zijn homo’s & alle boeren zijn homo’s (NDLA. 'Tous les Juifs sont des homos et tous les paysans sont des homos'."

Benito Raman (ex-La Gantoise et ex-Standard) avait déjà été au coeur du cyclone en 2015 pour ce type de débordements.  Gand a dû par la suite présenter ses excuses aux communautés agricoles et LGBT.



Commentaires 1 réaction



AddToAny
Voir aussi