Anderlecht, le FC Bruges, le Standard et Mouscron se sont défendus devant la Commission des Licences

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Anderlecht, le FC Bruges, le Standard et Mouscron se sont défendus devant la Commission des Licences
Photo: © photonews

Dix clubs de D1A et de D1B devaient se présenter mercredi devant la Commission des Licences. Pour certains clubs, il s'agissait d'une formalité. D'autres ont plus de soucis à se faire.

Anderlecht, le Standard et le Club de Bruges sont les seuls clubs de Play-Offs 1 qui ont dû se justifier devant la Commission des Licences de l'Union Belge de football.  Aux côtés de l'habituel Mouscron, Ostende est le cinquième club qui était attendu.

Le sentiment que tout s'est bien passé

Les clubs de D1B Oud Heverlee Louvain, l'Union Saint Gilloise, Roulers, Tubize et le FC Malines étaient également convoqués.

Le Club de Bruges et le Standard de Liège devaient simplement clarifier quelques détails.  Pour Anderlecht, la situation est plus compliquée.  Le monologue dévastateur de son ancien coach Hein Vanhaezebrouck ne facilite pas les choses.

"Il s'agissait de paramètres purement budgétaires" s'est contenté de dire le directeur sportif Michael Verschueren dans les colonnes du Laatste Nieuws. "C'est à la Commission des Licences de juger, mais j'ai le sentiment que tout s'est bien passé."

Les nuages qui planent au-dessus de Mouscron et de Tubize sont encore plus sombres.  Mouscron est suspecté d'avoir reçu des flux financiers illégaux.  Le propriétaire sud-coréen de Tubize Chankoo Sim aurait de nouveau fait faux bond au club brabançon.

Plus d'infos

Plus d'infos