Interview Anderlecht, Mouscron, Tournai: un pas de côté, mais des ambitions intactes
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Clément Petit, passé par Anderlecht et Mouscron, veut se relancer avec Tournai

Anderlecht, Mouscron, Tournai: un pas de côté, mais des ambitions intactes
Photo: © photonews

Après une saison "moyenne" aux Francs-Borains, Clément Petit s'est rapproché de son fief puisque c'est avec Tournai qu'il tentera de mettre à profit son sens du but. Et si la D3 Amateurs paraît très loin de la Pro League, le jeune attaquant n'a pas rangé ses rêves au placard.

Formé à Anderlecht, Clément Petit avait fait ses débuts chez les pros à Mouscron, avant de rejoindre les Francs-Borains la saison dernière. Avec une expérience mitigée à la clé. "Je n'étais pas titulaire régulier, mais, malgré ça, j'ai quand même marqué une bonne dizaine de buts. Donc je ne peux pas vraiment dire que c'était une mauvaise saison", nous confie-t-il. 

Pourtant, l'ancien attaquant hurlu avait besoin de jouer et il a rapidement été convaincu par le projet qu'on lui proposait à Tournai, où il sera comme à la maison. "C'est à Tournai que je passe le plus clair de mon temps, donc c'est clair que c'est un peu chez moi", sourit-il. "Mais c'est avant tout pour des raisons sportives que j'ai signé là-bas."

Tournai, un projet sportif

"Je sens que le club a des ambitions, que le club compte sur moi et que je vais pouvoir m'y développer et mettre mes qualités au service du collectif." Avec une ambition collective à l'esprit: "Le club vient de disputer le tour final deux années de suite, on ne peut pas se cacher, l'objectif, ce sera de jouer le haut et de viser la montée." 

Mais, s'il adhère au projet de ses nouvelles couleurs et qu'il sera impliqué à 200% la saison prochaine, le Tournaisien explique aussi qu'il n'a pas encore rangé ses ambitions.

Je ne m'y attendais pas. 

Même s'il a dû faire un petit pas de côté et qu'il l'admet, dans un premier temps, il a fallu digérer les événements. Car Clement Petit a touché son rêve du doigt il y a un peu plus d'un an, en disputant ses premières rencontres en Pro League.

"C'est clair qu'après avoir joué avec l'équipe première de Mouscron, je ne m'attendais pas à me retrouver en D2 Amateurs quelques mois plus tard", explique celui qui a aussi connu pas mal de pépins physiques depuis le début de sa jeune carrière. 

"Une saison prospère"

"Mais on tourne vite la page et je me suis tout de suite reconcentré sur ce nouveau défi", insiste-t-il. "Et c'est un autre challenge qui m'attend à Tournai. Mais, à 21 ans, je sais aussi que ma carrière ne fait que commencer et je rêve encore de jouer en pros. Tournai est une étape, j'espère qu'elle sera prospère, qu'on va faire une super saison. 

"Et si ça peut m'aider à me rapprocher de mes ambitions personnelles, ça prouvera que j'ai fait le bon choix!" Clément Petit a en tout cas décidé d'y croire et de se donner les moyens de ses ambitions.  

Plus d'infos

Plus d'infos