Le torchon brûle entre Ruslan Malinovskyi et Genk : "Ils ne tiennent pas parole et déforment mes propos"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Ruslan Malinovskyi désire quitter Genk le plus rapidement possible

Le torchon brûle entre Ruslan Malinovskyi et Genk : "Ils ne tiennent pas parole et déforment mes propos"
Photo: © photonews

Absent majeur de la sélection genkoise partie à Horst en préparation, le milieu de terrain ukrainien est fort mécontent.

Après avoir refusé de débourser les 20 millions d'euros réclamés par Genk pour Ruslan Malinovskyi, l'Atalanta a soumis une offre de 15 millions d'euros environ, soit 12 millions plus 3 de bonus presque garantis. L'entraîneur Felice Mazzu a déclaré qu'il avait décidé de laisser l'Ukrainien à la maison parce que celui-ci n'était pas dans un "état mental optimal".

Des déclarations qui mettent Malinovsky "en colère". "Parce qu'ils ne tiennent pas parole et déforment mes propos", lâche le médian dans des propos relayés par Het Nieuwsblad. "J'ai décidé de ne pas faire de stage. Honnêtement, j'ai dit cela à l'entraîneur parce que je ne voulais pas perturber la formation de sa nouvelle équipe. J'ai vu cela comme un signe de mon respect pour lui et pour Genk. Je pourrais en dire beaucoup, mais je préfère ne pas le faire par respect pour mes coéquipiers, les supporters et le club", a précisé l'international ukrainien.

"Mais je n'aime pas cette situation. Croyez-moi, ce n'est pas de ma faute. Ma femme est enceinte et je m'inquiète pour elle. Toute cette situation la rend nerveuse. Tant que mon agent négocie avec Genk, je ne veux rien dire d'autre. J'espère que Genk ne me mettra plus sous un mauvais jour, de sorte que je puisse quitter le club dans de bonnes conditions", a conclu Malinovsky.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Ligue Jupiler

Dernières réactions