Brésil - Croatie

Le Brésil remporte le match d'ouverture
James Odvart
| 0 réaction
Le Brésil remporte le match d'ouverture
Photo: © Photonews

Le Brésil a bien démarré son Mondial en prenant le meilleur sur la Croatie. Pourtant, les Croates avaient pris le meilleur départ, mais Neymar (deux fois) et Oscar ont inversé la tendance pour leur pays. Score final: 3-1.

Pour ce match d'ouverture, le Brésil alignait une équipe relativement offensive avec Hulk, Fred, Neymar et Oscar sur la pelouse dès le coup d'envoi. Les Croates devaient principalement se passer de Mandzukic. L'avant-match fut marqué par l'hymne brésilien prolongé par tout un stade qui a repris en coeur le 'Macarena'. 
 

Les Brésiliens cueillis à froid

Dans ce début de match, les Brésiliens affichèrent une fébrilité et une nervosité inhabituelle, mais au combien compréhensible vu l'importance de l'enjeu. D'ailleurs, les premières occasions du match furent croates. A la 6e minute, la tête d'Olic passa de peu à côté du but de Julio César. La Seleçao ne retenait pas la leçon et à la 11e minute, Marcelo inscrivait le premier but de ce Mondial...contre son camp.
Un débordement d'Olic sur un flanc déserté par Dani Alves passait devant la défense et le malheureux Marcelo, en marquage sur son opposant direct, déviait le ballon dans son but (0-1). 
 

Neymar en chef d'orchestre

Groguis, les Brésiliens mirent quelques minutes à réagir. Ils rentrèrent progressivement dans la rencontre. Tout d'abord, Oscar centrait pour Neymar, sans pour autant arriver à le trouver. Son service était trop puissant. Après un tir de Paulinho repoussé des poings par Pletikosa, le Brésil se créait une énorme possibilité. Neymar provoquait la panique dans la défense croate. Son centre en retrait fut déviée par la défense croate, dans les pieds d'Oscar qui reprit un temps du pied gauche, mais Pletikosa était à la parade.
 
Ce ne fut que partie remise pour les Brésliens. Le milieu de terrain arrachait un ballon, qui arrivait dans les pieds de Neymar qui armait un tir croisé à ras de terre du gauche. Son envoi trompait Pletikosa, à qui il manqua quelques centimètres pour pouvoir sortir le ballon de son but. La balle entrait via le poteau et le Brésil revenait ainsi à égalité de son adversaire (1-1).
 
 
Les deux équipes regagnaient les vestiaires sur ce score de 1-1. 
 

Pénalty libérateur

En deuxième mi-temps, la rencontre redémarrait sous un faux rythme. A la 65e minute, Neymar obtenait un bon coup franc dans l'axe, mais l'envoi de Dani Alves passait au-dessus de la cage croate.
 
Dans un match fermé, il fallait une phase arrêtée pour décanter la rencontre. Lovren retenait du bras Fred dans le rectangle qui se jetta au sol avec beaucoup de volonté. L'arbitre japonais, Nishimura, indiquait le point de pénalty. Neymar, multipliant les pas avant de tirer, transformait le coup de pied de réparation. Le gardien Pletikosa peut être déçu sur cette action, car il était sur la trajectoire du ballon, mais il n'est pas parvenu à le repousser hors de son but (2-1).
 
 
Chacun pourra se faire sa propre interprétation sur cette action, mais le pénalty est plus que léger. Nul doute que cette phase de jeu fera débat sur les médias sociaux demain. Nous vous invitons à en débattre sur Facebook, sur base de cette photo. 
 
 
En fin de match, les Croates tentèrent tant et plus de revenir au score face à une défense brésilienne fébrile, à l'image de Julio César peu rassurant. Perisic était tout proche du 2-2. Malheureusement, les Croates devaient baisser les armes. Le Brésil enfonçait son adversaire. Sur une contre-attaque, Oscar tuait tout suspens sur un tir très bien placé, du pointu, hors de portée de Pletikosa (3-1).
 
Le Brésil, à défaut d'être brillant, a été efficace ce soir. Les Croates n'ont pas à rougir de leur prestation et conservent toutes leurs chances de qualification, mais ils devront lutter, comme prévu, ... pour la deuxième place.
 
 
Compositions 
 
Brésil: Júlio César; Alves, Thiago Silva, David Luiz, Marcelo; Luis Gustavo, Paulinho (63e Hernanes) ; Oscar, Hulk (67e Bernard), Neymar (87e Ramires); Fred.
 
Croatie: Pletikosa, Srna, Corluka, Lovren, Vrsaljko, Kovavic (61e Brozovic), Modric, Rakitic, Perisic, Olic, Jelavic

Plus d'infos

Plus d'infos

Coupe du monde 2014