Mexique - Cameroun

Le Mexique rejoint le Brésil en tête du groupe A
James Odvart
| 0 réaction
Le Mexique rejoint le Brésil en tête du groupe A
Photo: © SC

Le Mexique a remporté son premier match du Mondial contre le Cameroun. Dans un match marqué par des buts annulés et la pluie, Péralta a libéré toute une nation à l'heure du jeu.

Dans un match qui a commencé sous des trompes d'eau, le Mexique et le Cameroun jouaient déjà une rencontre capitale pour la suite de la compétition. En effet, suite à la défaite de la Croatie hier, les deux équipes avaient intérêt de l'emporter en vue de prendre déjà une option sur la deuxième place. Au niveau de la composition des équipes, le Cameroun alignait ses éléments d'expérience: Eto'o, Mbia, Assou-Ekotto. Les Mexicains comptaient sur Peralta et Dos Santos pour alimenter le marquoir.
 

Le festival des buts annulés en première mi-temps

Après dix premières minutes dominées stérilement par le Mexique, le Cameroun s'est enhardi, Eto'o se créant même la plus belle occasion du début de match. Son tir était repoussé in extremis par la défense mexicaine. A noter également que deux buts furent refusés pour hors-jeu. sur le but annulé du Mexique, Dos Santos n'était pas en position illicite. 
 
A la 21e minute, Assou-Ekotto mettait en revue deux défenseurs mexicains et centrait en retrait pour Eto'o dont la reprise instantanée du gauche heurtait la base du poteau gauche d'Ochoa. Quelques instants plus tard, un corner camerounais rentrant du gauche semait la panique dans le rectangle, s'en suivait un cafouillage monumental (voir photo). Le Mexique échappait ainsi de peu au but d'ouverture.
 
 
Peu avant la demi-heure, Marquez et Moreno se gênaient sur un coup franc rentrant du gauche de Guardado. En effet, Moreno était mieux placé que Marquez, mais c'est ce dernier qui a touché le ballon de la tête. A la demi-heure, le Mexique se faisait encore injustement refuser un but d'Mbia sur corner. Dos Santos reprenait un coup de coin détourné de la tête... par Choupo-Moting. Donc, le but était valable.
 
En fin de première mi-temps, le Mexique réclamait un pénalty. Chedjou accrochait Dos Santos dans le rectangle. Le défenseur camerounois n'a effectivement pas touché le ballon, mais dans l'autre sens, on peut dire que l'attaquant cherchait trop clairement le pénalty.
 

L'arbitrage encore critiqué

En effectuant le bilan de la première mi-temps, l'arbitrage continuait sur la mauvaise lancée d'hier puisque sur cette seule première mi-temps, on dénombrait deux buts annulés injustement et un pénalty non-sifflé. Cette première mi-temps était également marquée par des coups de sifflet venant des tribunes perturbant les 22 acteurs et surtout les téléspectateurs. 

Le Mexique ouvre le score

Dès le début de la seconde mi-temps, Dos Santos déviait le ballon pour Péralta qui se retrouvait devant Itandje, mais le gardien camerounais se montrait plus prompt. Peu avant l'heure de jeu, le Cameroun était tout proche du but d'ouverture. Le coup franc d'Assou-Ekotto, dévié par Vazquez, passait à rien à côté du but d'Ochoa, battu évidemment sur cette action. A l'heure de jeu, le Mexique ouvrait le score. Herrera s'engoufrait dans l'axe du jeu et cédait le ballon à Dos Santos, dont le tir était repoussé par Itandje, mais Péralta, le joueur d'América, trainait par là et inscrivait le goal dans le but vide (1-0, 61e). 
 
 
 
En fin de match, le Mexique passait tout près du break. Nounkeu intervenait à propos devant Layun. Le Cameroun allait pousser tant et plus sans parvenir réellement à se montrer menaçant, à l'exception d'une tête de Choupo-Moting. Dans les dernières secondes, Hernandez ratait encore l'immanquable. Après une journée dans le groupe A, deux équipes se détachent avec trois points, le Brésil et le Mexique. La Croatie et le Cameroun n'ont plus le droit à l'erreur lors du prochain match. 
 
Compositions
Mexique : Ochoa, Rodriguez, Marquez, Herrera (92e Salcido), Layun, Dos Santos, Moreno, Guardado (67e Fabian), Peralta (71e Hernandez), Aguilar, Vazquez
 
Cameroun : Itandje, Djeugoué (46e Nounkeu), Chedjou, Nkoulou, Assou-Ekotto, Song (78e Webo), Enoh, Mbia, Moukandjo, Eto'o, Choupo-Moting
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Coupe du monde 2014