Dossevi flingue la politique de transfert du Standard : "J'espère que ce ne sera pas pareil cet été"
Redaction
| 0 réaction

Matthieu Dossevi se montre très critique envers la politique de transfert du Standard

Dossevi flingue la politique de transfert du Standard : "J'espère que ce ne sera pas pareil cet été"
Photo: © Photonews

Le Togolais du Standard est déçu de l'attitude des dirigeants qui préfèrent acheter en nombre plutôt qu'en qualité.

Arrivé en 2015 au Standard, Matthieu Dossevi a déjà vu défiler beaucoup de joueurs différents dans le noyau. Et pour cause, les Rouches transfèrent énormément depuis plusieurs mercatos. Mais ça, le Togolais de 29 ans ne le comprend pas. "La stabilité est essentielle. Quand tu prends un joueur, c’est pour évoluer avec lui pendant des années, pas sur trois ou quatre mois", raconte-t-il à La Meuse.

"Le Real ne révolutionne pas son effectif tous les quatre mois..."

"Le Real, Barcelone, Chelsea ne révolutionnent pas leur effectif tous les quatre mois", poursuit Dossevi. "Ils ont une base. En fait, on préfère vendre immédiatement un joueur plutôt que de se dire : OK, je vais perdre de l’argent mais en gardant tel élément, il va nous permettre d’avoir un titre ou une meilleure place et d’avoir finalement un retour sur investissement plus tard."

Le médian du Standard ne comprend pas que le club puisse faire venir des paris sur l'avenir en plein milieu de la compétition. "On vend un joueur 5 millions et au lieu d’en investir 4 sur un bon, on va mettre 500.000 euros sur quatre éléments qui ne connaissent pas le championnat et vont devoir s’adapter."

"Peut-être que dans trois ou quatre ans, ils représenteront 5 ou 6 millions à la revente mais en attendant, tu perds en performances. On ne connaît pas tous les rouages économiques d’un club et je ne parle donc qu’en tant que sportif. C’est dommage de devoir tout recommencer à zéro tous les quatre ou cinq mois."

"Il n’y a pas de stratégie précise sur les mercatos"

Dossevi se sent trompé par la direction qui lui avait promis plusieurs bons renforts lors des derniers mercatos. "L’hiver dernier, on a perdu Yatabaré, Knockaert, Van Damme, Teixeira, des joueurs majeurs et on a repris Kosanovic, Edmilson, Dompé. J’avais dit : OK, mais j’espère que ce ne sera pas pareil cet été."

"On m’avait dit qu’il n’y aurait que des ajustements mais au final, il y a eu six arrivées puis encore six en fin de mercato estival pour se retrouver avec un noyau de 34 joueurs. Et rebelote cet hiver avec 15 départs et autant d’arrivées, des Congolais qui n’arrivent que six semaines plus tard… On a l’impression qu’il n’y a pas de stratégie précise sur les mercatos."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos