Zulte-Waregem a eu besoin de trois penalties pour éliminer Liège
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 2 réaction

Le RFC Liège tombe avec les honneurs contre le tenant du titre

Zulte-Waregem a eu besoin de trois penalties pour éliminer Liège
Photo: © photonews

Zulte Waregem remet son titre en jeu, et cette défense de coupe commence à Rocourt: le RFC Liège attendait l'équipe de Dury de pied ferme. Les tenants du titre ont dû bénéficier de trois pénalties pour éliminer les Principautaires. Monsieur Boucaut est pointé du doigt.

Le début de la rencontre est crispé. Entre des Liégeois tétanisés par l’enjeu et des Flandriens qui ne sont pas venus la fleur au fusil, il faut attendre un coup franc et une tête d’Olayinka sur la barre pour lancer la rencontre. Liège met même le nez à la fenêtre mais Mombongo trouve Bostyn sur sa route, tout comme Giargiana. Les hommes de Dury vont devoir attendre un contre pour trouver l’ouverture, via Saponjic qui trompe calmement Matthys (24’, 0-1).

Coup dur pour les Liégeois? Non, car deux minutes plus tard Lamort profite d’une approximation d’Heylen pour entrer dans le rectangle, frapper et voir son ballon filer entre les gants de Bostyn comme une savonette (26’, 1-1). Ce même Lamort passe tout près du deuxième but sur un centre de Dethier juste avant la pause, qui est sifflée sur ce nul mérité.

La deuxième période reprend en fanfare pour Zulte-Waregem, plus offensif et bénéficie d’un penalty suite à une faute un peu inutile de D’Hostillo. De Pauw ne tremble pas et redonne l’avantage aux coalisés (51’, 1-2). Les Sangs et Marines ne baissent cependant toujours pas les bras, et si Mombongo trouve la barre sur coup franc (56’), Dethier lui fusille Bostyn pour égaliser (67’, 2-2).

Monsieur Boucaut fait son show

Nous allons alors vivre trois minutes totalement rocambolesques. Walsh joue une rentrée rapidement, sans garder ses pieds au sol, et sur le centre qui suit Corstjens touche le ballon de la main: penalty. Les Liégeois contestent la rentrée, mais De Pauw s’élance…pour voir son tir repoussé par Matthys. L’ataquant de Zulte veut reprendre mais s’écroule: second pénalty et cette fois expulsion de Corstjens. Hamalaïnen ne tremble pas et remet les siens aux commandes (2-3, 73’).

Mais monsieur Boucaut n'en a pas terminé. Sandy Walsh, qui a déjà été averti, commet une deuxième faute qui méritait une jaune, mais il ne le recevra pas. Liège pousse jusqu'au bout, mais ne reviendra pas. Les hommes de Dante Brogno quittent la Croky Cup la tête haute.

Plus d'infos

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Les plus populaires

Play-offs 1

Dernières réactions