Avant l'Euro U21 : où en sont les U17 demi-finalistes du Mondial 2015 ?

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Avant l'Euro U21 : où en sont les U17 demi-finalistes du Mondial 2015 ?

En 2015, les U17 belges réalisaient un exploit en atteignant les demi-finales du Mondial au Chili. Quatre ans plus tard, cette génération devrait être celle de l'Euro U21 ; qu'en est-il vraiment ?

Gardiens de but : JENS TEUNCKENS*, Paul Mertens, Steph Van Cauwenberghe 

Jens Teunckens était le gardien titulaire de la génération U17 à l'époque ; aujourd'hui âgé de 21 ans, il est encore considéré comme l'un des grands talents de notre championnat et sera bien à l'Euro U21. Dans l'ombre de Sinan Bolat, il attend son heure à l'Antwerp, mais celle-ci semble proche. Ses backups de l'époque, Paul Mertens et Steph Van Cauwenberghe, se sont eux un peu perdus en route. 

* les noms en majuscule sont les joueurs faisant partie du noyau U21 après avoir fait partie de l'aventure en U17

Défenseurs : Kino Delorge, WOUT FAES, Christophe Janssens, Dries Caignau, Laurent Lemoine, Steve Ryckaert 

Un seul "survivant" au long de ces quatre années : l'ancien d'Anderlecht Wout Faes, qui s'est depuis épanoui d'abord aux Pays-Bas et maintenant au KV Ostende. Comme le poste de gardien de but, celui de défenseur nécessite une maturité qui explique souvent que les joueurs mettent du temps à éclore. Delorge (21 ans, Lierse Kempenzonen), Caignau (21 ans, Dender) et Ryckaert (20 ans, Alost) font leurs armes en D1 Amateurs, tandis que Janssens (21 ans, Westerlo) et surtout Lemoine (21 ans, KV Malines) ont une longueur d'avance. 

Milieux de terrain : Rubin Seigers, Matisse Thuys, Dante Rigo, Alper Ademoglu, Ismail Azzaoui, OREL MANGALA, Lennerd Danneels, Matthias Verreth 

Petite déception pour quelques uns des grands talents de la sélection U17 : un seul d'entre eux est encore un élément important de l'équipes Espoirs. Orel Mangala (21 ans) a pris une belle ampleur en Allemagne, confirmant les attentes. Ismail Azzaoui (21 ans), certainement la plus belle promesse de sa génération, n'a retrouvé des couleurs que cette saison, s'étant relancé à Willem II (5 buts, 6 assists), trop tard pour réintégrer le noyau espoirs. 

Le PSV Eindhoven croit toujours en Dante Rigo, Matthias Verreth et Lennerd Danneels, mais tous trois attendent leur heure, Rigo ayant déjà un contrat et quelques matchs en A. Alper Ademoglu est parti en Turquie, à Bursaspor, où il n'évolue qu'avec les Espoirs ; Rubin Seigers peine à percer avec Genk, lui qui est aujourd'hui vu comme un défenseur central mais était à l'époque sélectionné comme médian. Matisse Thuys, lui, est actuellement titulaire en D1 Amateurs, à Geel. 

Attaquants : Jorn Vancamp, Terry Osei-Berkoe, Dante Vanzeir, Dennis Van Vaerenbergh

Aucun des animateurs offensifs de la Coupe du Monde U17 belge n'est encore de la partie quatre ans plus tard. Osei-Berkoe (21 ans), formé à Bruges, était prêté à Knokke (D1 Amateurs) cette saison (4 buts) ; Dennis Van Vaerenbergh (20 ans) évolue également à cet échelon, à Dender. Jorn Vancamp (20 ans) et Dante Vanzeir (21 ans) étaient parmi les grands talents de la levée 2015 ; tous deux ont déjà de l'expérience professionnelle et sont actuellement ensemble au Beerschot. La D1A leur tend donc les bras et Vanzeir, avec ses 17 buts cette saison toutes compétitions confondues, aurait bien pu avoir sa place en Italie avec Johan Walem. La concurrence et quelques saisons presque blanches en auront décidé autrement. 

Conclusion : 

Avec trois joueurs seulement en commun entre les sélections de Bob Browaeys en 2015 et de Johan Walem en 2019, il serait facile de conclure que de nombreux grands talents ou espoirs se sont perdus en route. On attendait probablement plus d'un Ismail Azzaoui ou d'un Jorn Vancamp, qui se sont récemment relancés. 

Mais cette grande différence entre les deux équipes s'explique également par le fait que l'immense majorité des joueurs U17 (encore aujourd'hui) n'est pas encore intégrée à un noyau A, ne dispose pas encore d'un contrat ; la différence entre les deux mondes est telle qu'on peut difficilement prévoir quels jeunes pourront s'y faire. Certains, beaucoup même, explosent plus tard, à 18, 19, 20 ans, en Belgique ou à l'étranger. Et rien ne dit que les U17 de 2015 actuellement en D1 Amateurs ne sont pas de futurs cadres de D1A ...

Plus d'infos

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Les plus populaires

Play-offs 1

Dernières réactions