Kompany a une pensée pour Mbaye Leye : "On peut voir qu'il n'existe pas de baguette magique"

Kompany a une pensée pour Mbaye Leye : "On peut voir qu'il n'existe pas de baguette magique"
Photo: © photonews

Alors que le Standard se déplace à Anderlecht ce dimanche, Vincent Kompany a évoqué la situation du club rival, tout en rendant hommage à Mbaye Leye, licencié peu de temps après le premier Clasico de la saison.

Rarement Clasico aura aussi été déséquilibré sur papier que celui à venir ce dimanche : Anderlecht est en pleine progression et figure à une belle 3e place, tandis que le Standard doit presque regarder ... derrière lui, n'étant qu'à 4 points de la place de barragiste. Mais Vincent Kompany évacue vite la question : "Il n'est pas question de sous-estimer le Standard. C'est impossible. Il s'agit d'un Clasico, et nous voulons le gagner. Il ne s'agit qui plus est pas de regarder à l'adversaire, mais aussi vers nous-mêmes : nous voulons progresser à chaque rencontre", affirme l'entraîneur du RSCA.

Dommage que Mbaye Leye ait payé les erreurs d'autres personnes 

"La concurrence ne se fait pas qu'avec les équipes adverses mais aussi avec nous-mêmes. C'est impossible de faire toujours mieux, mais il faut essayer à chaque fois", ajoute Kompany, qui ne s'en fait pas pour la motivation de ses joueurs : "C'est la reprise et c'est toujours spécial, mais c'est aussi un Clasico, et ça aide à garder tout le monde concentré. Je ne dois pas trop motiver mes joueurs, ils connaissent l'importance de ce match et veulent le gagner".

Un Standard dans une situation proche de celle d'Anderlecht à l'époque? 

Reste un fait évident : ce Standard-là est dans une situation très compliquée. "Il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas si longtemps, nous étions dans une situation pas si éloignée. Personne ne peut me dire que Carcela, Klauss, Lestienne ou Muleka, par exemple, ne sont pas de bons joueurs", nuance Vincent Kompany. "Ils auraient leur place dans n'importe quel club du top 6. Ils ont de la qualité, mais aussi des soucis financiers. Nous sommes passés par là. Il faut être créatif dans ce genre de moments".

Kompany a alors une pensée pour l'ex-entraîneur des Rouches, licencié quelques semaines après le premier Clasico de la saison. "C'est dommage que Mbaye Leye, dans ce contexte, ait payé pour les erreurs d'autres personnes. D'un collègue à l'autre, tout ce que je peux dire, c'est qu'une situation a été créée bien avant l'arrivée de Mbaye. Aujourd'hui, il n'est plus là, et on constate qu'il n'y a pas de baguette magique", continue le coach anderlechtois. "Le Standard a un très bon entraîneur en la personne de Luka Elsner, mais il n'y a pas de miracle. Pour sortir d'une telle situation, il faut du temps, un plan de jeu et un plan financier".

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos