Zenit St Petersbourg - Rubin Kazan

Troisième victoire de rang pour le Zénit
Thomas Van der Linden
| 0 réaction
Troisième victoire de rang pour le Zénit
Photo: © Photonews

Pour son troisième match à la tête du Zénit Saint- Pétersbourg, André Villas-Boas et ses deux Belges recevaient le Rubin Kazan pour le compte de la 24ème journée de Premier League russe.

A sept journées de la fin, la lutte fait rage en tête de la Premier League russe entre le Zénit et le Lokomotiv Moscou. Les Moscovites pointant seulement un point devant les joueurs de Saint-Pétersbourg. La victoire aujourd’hui était donc essentielle pour encore espérer croire au titre. Et c’est chose faite, les partenaires d’Axel Witsel et Nicolas Lombaerts –qui a retrouvé le brassard de capitaine- se sont imposés 6-2 face au Rubin Kazan.

Dès le début de la rencontre, les hommes de Villas-Boas prennent le contrôle du jeu. Avec un Axel Witsel placé plus offensivement, les joueurs du Zénit se crée la première occasion à la 7ème minute : un une-deux entre le milieu des Diables Rouges et Hulk est conclu par une frappe du Brésilien facilement capté par Yuri Nesterenko.

Les joueurs du Zénit accélèrent le jeu et, à la 18ème minute, Danny est fauché dans la surface de réparation par Saba Kvirkvelia. Penalty pour les locaux, transformé par l’inévitable Hulk pour son 12ème but de la saison.

Les Oiseaux-bleus continuent leur domination et obtiennent un nouveau penalty à la 34ème minute de jeu après que leur latéral droit, Igor Smolnikov soit déstabilisé par Inal Getigezhev. C’est une nouvelle fois Hulk qui s’en charge et qui met le ballon au fond des filets. 2-0 pour le Zénit.

Il faudra attendre la 39ème minute de jeu pour voir la première occasion pour le Rubin Kazan. La frappe de Vladislav Kulik est détournée du pied par le gardien grec du Zénit, Juri Lodygin. Sur la contre-attaque qui suit, Axel Witsel passe à quelques centimètres d’allourdir la marque pour son équipe. Le score ne bougera plus et les deux équipes rentrent au vestiaire sur le score de 2-0.

A la reprise, c’est le Rubin Kazan qui prend les choses en mains. Après une première frappe détournée par Lodygin à la 48ème, les visiteurs réduisent le score à la 64ème suite à un corner mal dégagé par le gardien grec. C’est Sardar Armoun, surnommé le « Messi iranien », qui réduit l’écart pour le Rubin Kazan.

Juste après le but, Axel Witsel qui a beaucoup apporté offensivement dans son nouveau rôle est remplacé par le Vénézuélien Salomon Rondon, transféré cet hiver du… Rubin Kazan.

Choix payant pour Villas-Boas : le nouvel entrant place sa tête sur un centre de Smolnikov et fait 3-1 sur sa première touche de balle. Le Zénit va ensuite dérouler. Sur une contre-attaque éclair, Hulk sert Rondon qui sert à son tour Danny esseulé sur le côté gauche du rectangle. Le Portugais ne laisse aucune chance à Nesterenko et envoie une frappe enroulée en pleine lucarne. 4-1 pour le Zénit.

Les deuxièmes au championnat russe vont ensuite alourdir la marque sur un nouveau but de Rondon à la 78ème avant que le Rubin Kazan ne revienne au score via un penalty de Roman Emerenko après une faute de Viktor Faizulin.

Et ce n'est pas fini! A la 90ème minute de jeu, Salomon Rondon conclut sa prestation avec un troisième but, un hat-trick en moins de 30 minutes pour le joueur vénézuélien contre son ancienne équipe. Le Zénit s’impose 6-2 dans un match plein. Solide dans les duels et bon à la relance, Nicolas Lombaerts a pour sa part réalisé une bonne rencontre.

Grâce à cette victoire, le Zénit Saint-Pétersbourg (50 pts) reprend la place de leader au Lokomotiv Moscou (48 pts) qui reçoit demain l’avant-dernier du classement, le Volga Novgorod. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos

Premier League de Russie