cluFC Bruges
Union SG
1-0
Date: 11/05/2022 20:30
Compétition: Play-offs 1
journée: Journée 4
Stade: Jan Breydel
Bruges bat encore l'Union Saint-Gilloise et fait un pas de géant vers le titre
Florent Malice
Florent Malice depuis le Jan Breydel
| 0 réaction

Le Club de Bruges bat encore l'Union Saint-Gilloise et fait un pas de géant vers le titre

Bruges bat encore l'Union Saint-Gilloise et fait un pas de géant vers le titre

Ils avaient deux matchs pour retourner le championnat. Les Brugeois l'ont fait : trois points derrière l'Union il y a une semaine, ils sortent de leur double confrontation avec trois points d'avance.

Round 2 ! On pouvait relativiser autant que possible cette double confrontation entre le Club de Bruges et l'Union Saint-Gilloise, située au coeur des Playoffs, le fait est qu'il était bien probable qu'il s'agisse d'un tournant dans la saison. Ce fut le cas au Parc Duden : pour la première fois depuis la 11e (!) journée de la phase classique, l'Union perdait son leadership. La fin de la belle histoire ? On allait en tout cas savoir ce qu'allait donner cette surprenante équipe une fois dans le rôle inédit du chasseur. 

Le rôle du chassé, Bruges le connaît. Alfred Schreuder, lui, a pour certitude son organisation : dans ces Playoffs, les Blauw & Zwart n'ont pas encore encaissé. Le rideau se dresse encore ce mercredi au Jan Breydel, avec ce peu sexy mais si efficace duo Balanta-Odoi devant la défense. Pourtant, le bloc brugeois dort au coup d'envoi : Lazare Amani se retrouve en position de tir et alerte Mignolet dès les premières secondes.

L'Union pique à plusieurs reprises Bruges, mais manque de précision, puis le Club s'ébroue. Dans l'autre sens, il peut compter sur un De Ketelaere soyeux pour multiplier les corners, dont l'un doit être sauvé par Lazare sur la ligne. Dans la foulée, Moris lance Dante Vanzeir qui ne profite pas d'une sortie manquée de Mignolet : énorme alerte, ballon piqué totalement raté du Diable Rouge. Le match se tend : Lazare Amani, rapidement jauni, aurait probablement dû prendre son second bristol et rentrer au vestiaire pour un nouveau tacle. Le stade est - très - mécontent, et très nerveux, sans surprise. Le jeu se ressent de cette tension, les occasions se font rares, seul Deniz Undav se présentant devant Mignolet et lui frappant dessus (45e).

Bis repetita 

C'est encore Charles De Ketelaere qui se montre le plus impressionné au retour des vestiaires, s'offrant un splendide solo qui force un retour en urgence de la défense unioniste. L'Union va jouer le rôle qui lui va le mieux : le contre. Mitoma s'ouvre un boulevard comme il sait si bien le faire, mais un incroyable cafouillage défensif se termine par un ballon sauvé de justesse par Mignolet (51e). Lancé idéalement par Lazare, Vanzeir prend ensuite la pire des options dans le rectangle (55e). Le train est passé. 

Car dans l'autre sens, Koki Machida commet l'irréparable : sur une perte de balle de Lazare, il est obligé de commettre la faute et de prendre sa seconde jaune. L'USG ne s'en remettra pas (58e). Bruges, en feu comme son public, fait le siège des buts de Moris. Celui-ci enchaîne une sortie moyenne forçant un dégagement en urgence, puis un arrêt de folie devant Hendry. Mais il ne peut finalement rien sur un énième corner que transforme Tajon Buchanan (65e, 1-0), via Jonas Bager. L'Union est sonnée, Noa Lang pense faire le break mais est signalé hors-jeu (70e), malgré un nouveau caviar de CDK. 

Malgré l'adversité, l'Union Saint-Gilloise parvient à mettre le nez à la fenêtre, mais Undav, à deux reprises, se loupe - d'abord devant Simon Mignolet sur un contre (76e), ensuite de la tête, à bout portant, sur un centre pourtant idéal (81e). Bis repetita, encore et encore, l'USG aura des regrets face aux Brugeois. Le Club ne parviendra cependant pas à planter la dernière banderille, le VAR refusant un penalty à Charles De Ketelaere qui espérait avoir provoqué un hands (85e). La rencontre se traîne vers son coup de sifflet final, jusqu'à un coup de tonnerre : une lourde frappe de Casper Nielsen troue les filets de Mignolet (90e). C'est la folie sur le banc de l'Union. Mais la vidéo est sans pitié : Deniz Undav est hors-jeu, et l'égalisation miraculeuse est annulée. On le sait : la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit. Le Club peut célébrer : il est désormais plus proche que jamais d'un nouveau titre de champion de Belgique. 

Les compositions

FC Bruges FC Bruges
  Joueur J Evaluer
2 Sobol Eduard 90' 7
3 Balanta Eder   90' 7
5 Hendry Jack 90' 7.5
6 Odoi Denis 90' 7.5
10 Lang Noa 83' 5.5
17 Buchanan Tajon     90' 5
20 Vanaken Hans 90' 7.5
22 Mignolet Simon   90' 9.5
44 Mechele Brandon 90' 8
77 Mata Clinton 54' 7
90 De Ketelaere Charles 90' 8
  Banc J Evaluer
7 Olsen Andreas Skov 7'  
9 Adamyan Sargis 36' 8
18 Ricca Federico -  
25 Vormer Ruud -  
29 Dost Bas -  
32 Nusa Antonio -  
33 Shinton Nick -  
72 Mbamba Noah -  
91 Lammens Senne -  
94 Sylla Abakar -  
Union SG Union SG
  Joueur J Evaluer
4 Bager Jonas 78' 6
6 Nielsen Casper   90' 7
8 Lazare Amani Jean Thierry   61' 8
9 Undav Deniz 90' 7
13 Vanzeir Dante 70' 4
16 Burgess Christian 78' 7
17 Teuma Teddy 90' 5
18 Mitoma Kaoru 90' 5
28 Machida Koki     59' 5
49 Moris Anthony 90' 7
94 Lapoussin Loïc 90' 6
  Banc J Evaluer
11 Millan Alex 12' 6
19 François Guillaume -  
21 Pirard Lucas -  
23 Puertas Cameron 20' 6
25 Marcq Damien -  
44 Van Der Heyden Siebe 29' 6
59 Kandouss Ismaël 12' 6
64 Kozlowski Kacper -  
Revivre FC Bruges - Union SG

présentation (du match)