Date: 23/04/2017 20:00
Compétition: Play-offs 2
journée: Journée 4
Stade: Luminus Arena

Mouscron envoie ses sosies se faire humilier à Genk

Julien Denoël depuis la Luminus Arena
| 0 réaction
Mouscron envoie ses sosies se faire humilier à Genk

Après le partage de Courtrai et Eupen hier soir, le Racing Genk avait une belle occasion de s'envoler en tête du classement de la poule B des play-offs 2. Face à un Mouscron mis en confiance par sa victoire à Roulers (3-5), Genk n'a pas eu besoin de forcer son talent.

Eliminé de l’Europa League, jeudi, le Racing Genk n’a plus que le championnat à jouer. Pour regoûter aux joies européennes l’an prochain, la donne est simple pour les champions de Belgique 2011 : remporter les PO2.

Sur leur route, ce soir, c’est Mouscron qui se dressait. Les Hurlus ne savent toujours pas s’ils joueront en D1A l’an prochain – le dossier de licence est toujours en plein litige – mais n’ont pour autant aucune pression dans cette mini-compétition.

Trossard show

Le début de match voyait les deux équipes tenter de proposer du jeu offensif sans réelles possibilités. Jusqu’à la 12e minute quand, à la limite du hors-jeu, Sandy Walsh trompait Delac au terme d’une belle action collective des Limbourgeois (1-0). Il n’en fallait pas plus pour lancer le Racing qui, via Leandro Trossard, doublait la mise à la 14e (2-0). Match plié au quart d’heure.

Trop lent, trop mou, trop statistique, trop imprécis, Mouscron ne parvenait pas à réagir si ce n’est via deux tentatives de Trezeguet (23e et 26e) que Ryan repoussait sans sortir le grand jeu. A chaque coup d’accélérateur de Genk, et de Trossard en particulier, la défense hurlue était à la rue. Avec un peu plus de justesse, les hommes de Stuivenberg auraient d’ailleurs pu inscrire plusieurs buts de plus en première période.

Et 1, et 2, et 3, et 4, et 5 et 6-0

On n'avait pas repris le jeu depuis 5 minutes que Mouscron craquait à nouveau. Cette fois, c'est Naranjo qui enfonçait le clou en coupant un centre à ras-de-terre de Uronen (3-0). Et il ne manquait pas grand chose à Schrijvers pour alourdir la marque dans l'action qui suivait le 3-0.

Peu importe, Trossard s'en chargeait à la 53e au terme d'une contre-attaque parfaitement menée par les Schtroumpfs. Mouscron baissait les bras et, à la 55e, Naranjo claquait la manita (5-0) en dribblant Delac puis en terminant calmement dans un angle pourtant fermé. Naranjo s'offrait même un triplé à la 80e en deviant une passe parfaite de Samatta (6-0).

Avec cette victoire, Genk creuse le trou dans sa poule. Le déplacement de mercredi à Eupen pourrait d'ailleurs enterrer les derniers espoirs des autres équipes. Mouscron, de son côté, se laisse vivre sans pression et sans honneur.

Les compositions

KRC Genk KRC Genk
  Joueur J Notes des joueurs
García Naranjo José Manuel ⚽ ⚽ ⚽ 90' 6
Ryan Mathew 90' 7
Boëtius Jean-Paul A A 90' 5
Schrijvers Siebe A 90' 6
Walsh Sandy 90' 5
Dewaest Sebastien 90' 7
Heynen Bryan 90' 6
Brabec Jakub 90' 6
Uronen Jere A 56' 6
Pozuelo Melero Alejandro A 60' 6
Trossard Leandro ⚽ ⚽ 76' 7
  Banc J Notes des joueurs
Nastic Bojan 34' 6
Berge Sander 30' 7
Samatta Mbwana Ally A 14' 6
Jackers Nordin -  
Malinovskiy Ruslan -  
Colley Omar -  
Buffel Thomas -  
Excel Mouscron Excel Mouscron
  Joueur J Notes des joueurs
Delac Matej 90' -
Diedhiou Aristide Simon Pierre 73' -
Simic Stefan 90' -
Nkaka Aristote   46' -
Arslanagic Dino 90' -
Markovic Filip 90' -
Vojvoda Mergim 39' -
Trezeguet 90' -
Mohamed Dimitri 90' -
Huyghebaert Jeremy 90' -
Tirpan Mickaël 90' -
  Banc J Notes des joueurs
Gulan Nikola 51' -
Matulevicius Deivydas 44' -
Stojanovic Luka 17' -
Kabasele Nathan -  
Defourny Théo -  
Mulic Fejsal -  
Peyre Thibault -  
Revivre KRC Genk - Excel Mouscron