VFB Stuttgart - KRC Genk

Christian Gentner 42' 1-0
1-1 90+1' Glynor Plet
1-2 91' Glynor Plet
Un bon partage pour Genk à Stuttgart
Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Un bon partage pour Genk à Stuttgart
Photo: © SC

Glynor Plet a égalisé à 1-1 dans les arrêts de jeu pour un partage plus que mérité. Stuttgart avait pris l'avantage peu avant le repos alors que Genk aurait pu mener au score bien avant.

Les hommes de Mario Been sont bien rentrés dans le match, osant s'aventurer dans le camp allemand. Mais la première grosse occasion survient au quart d'heure quand le Bosniaque Vedad Ibisevic se présente devant Laszlo Köteles, mais le gardien des Limbourgeois évite le 1-0. 

Genk réagit directement. Une reprise de la tête d'Elyaniv Barda sur un coup-franc est détournée par Sven Ulreich, mais Jelle Vossen ne peut pousser la balle dans le but.

À la demi-heure, Koteles hésite et repousse mal un ballon dans son rectangle, mais il se rachète en repoussant bien la frappe du joueur de Stuttgart.

À la 41e, le back droit japonais Sakai feinte Tshimanga, rentre vers l'axe et tire du pied gauche. Koteles ne capte pas, il se jette pour dévier la balle hors de portée d'Ibisevic mais c'était sans compter sur Gentner qui se trouvait à côté pour mettre la balle dans le but, c'est 1-0. Score à la pause, même si Vossen avait failli égaliser à la 44e, mais Ulreich était attentif.

En deuxième mi-temps, le match comptait moins d'occasions, le rythme était plus lent. Après l'heure de jeu Glynor Plet remplaça Vossen, blessé. Steven Joseph-Monrose remplaça lui Benji de Ceulaer à la 83e. Et ce sont ces 2 joueurs qui vont permettre à Genk d'égaliser dans les arrêts de jeu. Le français se joua de son défenseur sur le côté gauche et centra à ras de sol. Arthur Boka, ex-Beveren, se jetta pour sortir la balle. Mais celle-ci monta en l'air au-dessus du défenseur ivoirien, Plet juste à côté n'avait plus qu'a poussé la balle dans le but vide.

Genk va pouvoir décider de sa tactique au match retour grâce à ce partage à l'extérieur, mais c'est défensivment que Genk a des lacunes, dû au style hollandais signé Been.

 

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos

Europa League