Date: 04/02/2017 20:00
Compétition: Jupiler Pro League
journée: Journée 25
Stade: Luminus Arena
Mouscron sans solution face à Genk
Simon Hamoir
Simon Hamoir
| 0 réaction

Service minimum pour Genk face à l'Excel Mouscron

Mouscron sans solution face à Genk
Photo: © photonews

Les Mouscronnois n'ont pas su faire la différence face à une équipe de Genk très bien en place.

La rencontre démarrait pourtant très fort pour les Mouscronnois qui se créaient la première belle possibilité après seulement 1 minute de jeu. De 25 mètres depuis la gauche, Deivydas Matulevicius envoyait une splendide frappe qui prenait la direction de la lucarne. Mathew Ryan devait s'employer pour éviter de voir l'Excel prendre l'avantage.

Dix minutes plus tard, c'était au tour de Matej Delac de se faire peur. Après un coup de coin, Sander Berge pouvait reprendre du pied mais sa tentative rebondissait et allait mourir sur le dessus de la transversale de Mouscron. Touché à la cheville, Nikola Gulan devait ensuite céder sa place à David Hubert qui avait été préservé suite à une blessure aux ischios-jambiers il y a deux semaines.

Genk prend les commandes

Sur sa seconde occasion, les Limbourgeois faisaient trembler les filets mouscronnois. Dans l'axe, le nouveau venu José Naranjo jouait parfaitement un une-deux avec Pozuelo sur sa droite. Celui-ci faisait sauter le ballon au-dessus de la défense pour retrouver Naranjo qui trompait Delac (1-0, 21e). Première titularisation et premier but pour l'Espagnol transféré du Celta Vigo.

Les Hurlus tentaient de directement réagir avec une nouvelle frappe puissante de 25 mètres. Cette fois-ci, c'est Dimitri Mohamed qui mettait Ryan à contribution. Après que Mouscron ait manqué le 1-1, c'est Genk qui passait tout proche du 2-0. Isolé à l'entrée du grand rectangle, Leandro Trossard frappait au but mais son envoi passait juste à droite de la cage de Delac (35e).

Juste avant la pause, Genk manquait une nouvelle fois le break. Naranjo récupérait un coup de coin et pouvait armer une frappe. Celle-ci était contrée mais Dewaest pouvait reprendre en puissance. Sans l'intervention du gardien mouscronnois, l'ancien défenseur de Charleroi aurait déjà mis un terme au suspense.

Baisse de rythme

Dès la reprise, la défense mouscronnoise était encore mise à contribution. D'abord pour contrer un envoi de Naranjo, décidément très en vue dans cette rencontre, puis pour tacler et dégager plusieurs ballons très dangereux. Les hommes de Stuivenberg se contentaient ensuite de contrôler le ballon en restant attentifs derrière.

De l'autre côté, les joueurs de Rednic n'arrivaient toujours pas à égaliser alors que les Genkois commençaient à retrouver un peu de fraîcheur après l'heure de jeu. Les Limbourgeois passaient même une nouvelle fois tout proche du 2-0. D'abord un centre-tir lointain de Malinovsky qui était tout proche de surprendre Delac. Puis sur le second ballon, Dewaest tirait en puissance mais sa frappe s'écrasait sur la barre transversale.

A l'approche du dernier quart d'heure, Pozuelo tentait à son tour sa chance avec une jolie frappe qui passait à gauche du poteau mouscronnois, tandis que les Hurlus ne parvenaient plus à se montrer dangereux face à Mathew Ryan. Il fallait attendre la 83e minute pour que Farouk Miya ne mette le portier genkois en danger sur une frappe enroulée.

Genk se rapproche du top 6

Le score serré n'est peut-être pas révélateur de cette rencontre que l'on peut qualifier de dominée par les Limbourgeois. Mais si les Genkois ont manqué de réussite, les Hurlus auraient pu en profiter davantage pour égaliser et venir chercher un point précieux dans la course au maintien. Les hommes de Rednic n'ont cependant pas connu une rencontre très chanceuse sur le plan offensif.

L'Excel Mouscron reste donc bloqué avec sa lanterne rouge au pied et 18 unités au compteur, soit une de moins que Westerlo (19) qui reçoit Saint-Trond ce dimanche et trois de moins qu'Eupen (21) qui s'est vu défait par Waasland-Beveren (23) ce samedi soir. Il faudra se montrer plus en réussite le week-end prochain à domicile face à Ostende.

De leur côté, les joueurs du Racing Genk (37 points) se rapprochent de Gand (39) et du top 6 et pourront peut-être y entrer ce mardi après leur match en retard à Waasland-Beveren.

Les compositions

KRC Genk KRC Genk
  Joueur J Notes des joueurs
Ryan Mathew 90' 6
Castagne Timothy 90' 6
Dewaest Sebastien 90' 5
Colley Omar 90' 5
Uronen Jere 90' 5
Berge Sander 90' 4
Pozuelo Melero Alejandro A 90' 6
Malinovskiy Ruslan 90' 4
Schrijvers Siebe 90' 4
García Naranjo José Manuel 78' 5
Trossard Leandro 67' 6
  Banc J Notes des joueurs
Wouters Dries 90' 0
Boëtius Jean-Paul 23' 5
Susic Tino 12' 5
Walsh Sandy -  
Zebli Pierre Desire -  
Kumordzi Bernard Yao -  
Brabec Jakub -  
Jackers Nordin 90' 0
Excel Mouscron Excel Mouscron
  Joueur J Notes des joueurs
Delac Matej 90' -
Tirpan Mickaël 90' -
Peyre Thibault   90' -
Arslanagic Dino 90' -
Huyghebaert Jeremy 90' -
Nkaka Aristote   90' -
Markovic Filip 69' -
Mohamed Dimitri 55' -
Gulan Nikola 16' -
Diedhiou Aristide Simon Pierre 90' -
Matulevicius Deivydas 90' -
  Banc J Notes des joueurs
Hubert David   74' -
Vojvoda Mergim   35' -
Miya Faruk 21' -
Defourny Théo -  
Stojanovic Luka -  
Simic Stefan -  
Olinga Fabrice -  
Revivre KRC Genk - Excel Mouscron