Feyenoord - Standard

Dans un contexte houleux, le Standard s'incline sur le fil à Feyenoord (2-1)
Edgar Makanga
Edgar Makanga
| 0 réaction
Dans un contexte houleux, le Standard s'incline sur le fil à Feyenoord (2-1)
Photo: © photonews

Ce jeudi soir (19h), pour le compte de la 2e journée de la phase de groupe d'Europa League, le Standard a été battu au Feyenoord Rotterdam (2-1). Les Néerlandais rejoignent les Liégeois à la deuxième place du Groupe G.

À Rotterdam (Pays-Bas), Edgar Makanga

L’avant-match fut particulièrement houleux au Kuip. Du côté de la Marathontribune, le bloc vide séparant les supporters de Feyenoord et du Standard a été le théâtre d’affrontements entre les deux camps. Des images que l’on déteste voir et qui ravivent de bien mauvais souvenirs.

Sur le plan sportif, légèrement blessé, Jorge Teixeira prenait finalement place sur le banc, au profit de Dino Arslanagic, titulaire dans l’axe de la défense. En attaque, Guy Luzon optait pour un duo de pointe Vinicius - Louis, au détriment de De Camargo et Watt, tous deux réservistes. Au poste de médian gauche, on retrouvait Jonathan Viera.
 
Bouillante et électrique dans les tribunes, l’atmosphère le fut nettement moins sur la pelouse. La première véritable opportunité tombait à la 25e minute. Suite à un corner stupidement provoqué par Milec, Jordan Clasie armait une frappe puissante difficilement repoussée par Manu. En revanche, sur le rebond, le Japonais se montrait irréprochable devant la reprise de Kazim Richards.
 
La réplique liégeoise parvenait des pieds de Jeff Louis (36e), dont le lob a bien failli surprendre a vigilance de Kenneth Vermeer. Une minute plus tard, c'était au tour d'Adrien Trebel de tenter sa chance à distance. En fin de première période, on eut droit à une nouvelle frayeur du côté liégeois. Sur un centre de Nelom, la tête du très remuant Elvis Manu filait de peu à côté (40e).
 

Au retour des vestiaires, l'ouverture du score de Feyenoord surprenait toute l'assistance. À la 47e minute, sur une longue rentrée en touche de Nelom, Sven Van Beek déviait le ballon au fond des filets. Une phase sur laquelle Eiji Kawashima ne s'est pas montré maître devant son but.

Malgré la domination locale, le Standard parvenait à profiter d'une mauvaise passe en retrait pour trouver la faille. Jonathan Viera profitait alors de l'aubaine pour rétablir la parité (1-1).

À la 73e minute, Tony Watt, à peine monté au jeu, aurait pu donner l'avance aux Rouches mais sa frappe croisée finissait de justesse hors du cadre. Neuf minutes plus tard, Kawashima devant encore s'interposer à bout portant devant l'excellent Manu (82e). Un avertissement concrétisé à la 84e minute, lorsque l'attaquant rotterdamois, après une déviation de la poitrine (ou de la main ?) de Kazim Richards, offrait la victoire à Feyenoord (2-1).

Grâce à cette victoire sur le fil, les Néerlandais rejoignent les Liégeois à la deuxième place du Groupe G, avec trois points chacun. Malgré son partage au HNK Rijeka, le FC Séville (4 points) reste en tête de cette poule, tandis que les Croates (1 point) restent à la dernière place.

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos

Europa League