STVV - FC Bruges

Bruges se fait peur mais s'envole en tête du championnat
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek depuis Saint-Trond
| 0 réaction

Bruges s'est imposé sur la pelouse de STVV et prend ses distances avec Genk

Bruges se fait peur mais s'envole en tête du championnat

En connaissant le résultat de ses adversaires directs, le Club de Bruges savait que la possibilité de faire un résultat était réelle.

Bruges l'attendait depuis longtemps alors autant l'aligner de suite: Philippe Clement a réclamé un attaquant de pointe, il l'a reçu en la personne de Bas Dost, et le Hollandais est aligné d'entrée sur la pelouse du Stayen.

Les Canaris ont vraiment bien commencé la rencontre et sont dangereux d'entrée de jeu par Suzuki et puis... plus rien pour les locaux. Bruges va ensuite dominer de la tête et des épaules le premier acte. Quitte à faire ses débuts, autant les réussir, c'est ce qu'a dû se dire Bas Dost lorsqu'il a repris de volée un centre magnifique de De Ketelaer (13', 0-1).

Les hommes de Clement ne s'arrêtent pas en si bon chemin puisqu'il vont  mettre un deuxième but, toujours des oeuvres d'un Hollandais. Noa Lang est à la conclusion d'une superbe action menée sur le côté droit par Mata et Diatta (35', 0-2). Quand les 22 acteurs regagnent les vestiaires, on pense que tout est joué.

Peter Maes ne s'en laisse cependant pas compter et fait entrer du sang neuf: Konaté et Nazon. Le pressing des Limbourgeois devient plus intense et Bruges recule. Intervient alors l'un des tournants du match: De Ridder laisse traîner la semelle sur De Ketelaere. Le capitaine de STVV est jauni, le VAR ne bronche pas alors qu'une rouge aurait été plus que légitime.

STVV
Brugge
Bruges

C'est un tournant car De Ridder adresse un superbe centre pour Buatu qui réduit la marque (55', 1-2). Dans la foulée, c'est la panique du côté du champion en titre. Le bloc recule, Mignolet est sauvé par son poteau suite à un duel face à Nazon, puis doit intervenir devant Durkin. Il y a le feu à la maison brugeoise.

Clement fait entrer Balanta pour densifier son milieu de terrain et STVV est moins dangereux. Bruges plie parfois, mais ne rompt plus surtout après la carte rouge reçue par Nazon suite à un mauvais geste sur Kossounou: les hommes de Clement s'imposent et prennent 4 points d'avance sur Genk au classement, 9 sur Charleroi et 10 sur Anderlecht.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Jupiler Pro League