Antwerp - Anderlecht

L'entrée a manqué de piquant
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek depuis le Bosuil, Anvers
| 0 réaction

L'Antwerp et Anderlecht se quitte sur un nul décevant

L'entrée a manqué de piquant

C'est un alléchant Antwerp - Anderlecht qui était au menu de cette première journée championnat. Le service sera long et parfois indigeste, mais on attendait cette mise en bouche depuis de longues semaines. Malheureusement, tout le monde sera resté sur sa faim.

A l'Antwerp, pour le retour du Great Old au plus haut niveau, Lazlö Böloni alignait ses deux recrues de la semaine: Dino Arslanagic et Obbi Oulare, qualifiés de dernière minute. Du côté d'Anderecht, René Weiler aligne l'équipe attendue: Dendoncker récupère sa place, Stanciu retrouve le petit banc.

Dans une ambiance unique

Il y a une énorme pression sur les joueurs d'Anderlecht ce vendredi. Ce fervant public attendait cela depuis tellement longtemps, du coup le kop donne de la voix. L'air est irrespirable pour les Anderlechtois. Si on parle de football, il n'y a pas grand chose à voir en ce début de match, et la pluie battante n'y est pas étrangère.

Beaucoup de duels dans cette première période, mais peu de football

La première frappe vient à la 19ème minute, des pieds de Sofiane Hanni, mais Bolat se couche calmement sur le ballon. Les deux équipes se cherchent encore, cela se voit car il n'y a pas trois passes de suite. Ce n'est pas un grand match. Dans ces cas-là, on s'en remet aux coups de pieds arrêtés et sur un corner, Jaadi manque de peu le cadre au second poteau. Une petite pression anderlechtoise pas vraiment dangereuse vient conclure une première période qui aura été spectaculaire...dans les tribunes.

Anderlecht à la baguette

La deuxième période reprend avec les mêmes acteurs. Anderlecht est cependant plus entreprenant, même si cela ne se traduit pas par des occasions franches. Chipciu tente bien sa chance, mais Bolat capte tranquillement. Le Turc laisse ensuite passer à côté de son but une belle reprise de Teodorczyk, assez discret jusqu'à présent.

Teodorczyk a été très discret ce vendredi

Les Anversois ne pensent plus qu'à défendre, espérant un contre décisif avec Dequevy, entré au jeu à la place d'Oulare. Si Lombombe chauffe les mains de Sels, c'est Anderlecht qui est le plus dangereux. Chipiu et Hanni se heuret à Bolat, le Roumain frappe ensuite dans le petit filet avant que Bolat ne joue encore les héros devant Kara.

Les Anversois attendent le coup de sifflet final, en usant de tous les vices pour gagner du temps. Dans les cages, il y a un grand Sinan Bolat qui rassure tout le monde dans ses sorties et sort une belle frappe de Teodorczyk.

Le Sporting d'Anderlecht commence donc sa saison par un nul vierge à l'extérieur. Les hommes de Weiler auraient pu revendiquer la victoire mais l'Antwerp s'est accroché à ce petit point marquant le retour du Great Old en D1A.

Buts

0
0

Possession

38
62

Attaques

64
98

Attaques dangereuses

25
56

Tirs cadrés

2
6

Tirs non-cadrés

1
7

Frappes arrêtées

1
1

Coups de coin

5
5

Hors-jeu

0
3

Fautes

13
3

Coups francs

6
13

Coup de pied de but

11
5

Entrée en touche

23
38
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos