Date: 27/12/2021 21:00
Compétition: Jupiler Pro League
journée: Journée 21

Anderlecht humilie le "Beerschot Circus"

Anderlecht humilie le "Beerschot Circus"

Le Sporting d'Anderlecht termine donc l'année civile en boulet de canon, alors qu'au Beerschot, on est plus proche du ridicule que d'une équipe professionnelle.

On le sait, le Sporting d'Anderlecht est sur une belle lancée. Invaincu depuis le 7 novembre (et la défaite à l'Antwerp), le club bruxellois s'est, sans vouloir spoiler la suite de cet article, imposé facilement sur la pelouse du Beerschot. Du coup, ils sont sur le podium, avec deux points de retard sur le Club de Bruges.

Anderlecht

Mais revenons sur cette rencontre sur la pelouse du Kiel, enfin sur ce qui ressemble à une rencontre de football car les locaux sont particulièrement clownesques. D'abord sportivement, car non seulement ils ne sont absolument pas dangereux, mais en plus la défense est ridicule. Gomez est le meilleur Anderlechtois? Il reste seul et a tout le temps de centrer pour l'ouverture du score (8', 0-1).

Retenir la leçon? Non car Gomez est une nouvelle fois aussi seul pour donner le ballon à Verschaeren pour le deuxième but (19', 0-2). Et comme on dit, jamais deux sans trois... c'est au tour de Refaelov d'être seul à gauche pour centrer pour Zirkzee (35', 0-3). Pour parler une dernière fois du Beerschot (C'est Walfoot, pas Walcirque), Holzhauser a décidé par lui-même de se positionner en défenseur central... et c'est une belle réussite car il y fait n'importe quoi...et est expulsé pour une faute en qualité de dernier homme.

Anderlecht

En face, le Sporting d'Anderlecht fait son match, d'une façon sérieuse. Il y a du mouvement, des occasions, et une volonté de continuer à marquer des buts. D'ailleurs, Refaelov plante le quatrième directement après le retour des vestiaires (46', 0-4).

Le plus compliqué pour Anderlecht maintenant, c'est de mettre du rythme, histoire de ne pas passer une mi-temps à s'ennuyer. Kompany l'a bien compris car Raman et Amuzu entrent au jeu, alors que Ashimeru et Mykhaylichenko étaient déjà montés à la pause. Dans la foulée, Raman plante rapidement un doublé (63' et 68', 0-6). Amuzu est lui le buteur du septième, le tout à cause d'une grosse erreur de Vanhamel.

Au final, Anderlecht s'impose donc et termine l'année 2021 sur le podium, à 9 points de l'Union et à seulement 2 du Club de Bruges.

Les compositions

Beerschot Beerschot
  Joueur J Notes des joueurs
Lemos Merladey Paolo Mauricio 90' 3.5
2 Van Den Bergh Jan 90' 3.7
5 Dom Joren 90' 4
6 Caicedo Moisés   77' 2.7
8 Holzhauser Raphael   41' 2
9 Noubissi Marius 45' 3
10 Suzuki Musashi 45' 2.7
15 Bourdin Pierre   90' 2.7
16 Pietermaat Tom 90' 3
27 Halaimia Mohamed Réda 90' 3
31 Vanhamel Mike 90' 2.5
  Banc J Notes des joueurs
Sebaoui Ilias -  
1 Biebauw Wouter -  
17 Shankland Lawrence 45' 3
20 Vaca Ponce Ramiro 90' -
21 Okyere Abraham 13' 5
29 De Smet Thibault 45' 3
66 Konstantopoulos Apostolos -  
77 Krekovic Leon -  
Anderlecht Anderlecht
  Joueur J Notes des joueurs
2 Magallán Lisandro 90' 6.3
4 Hoedt Wesley 90' 6.5
8 Cullen Josh 68' 6.5
11 Refaelov Lior 56' 8
17 Gómez Sergio A A A 90' 9.3
20 Olsson Kristoffer 45' 6.8
23 Zirkzee Joshua 90' 7
30 Van Crombrugge Hendrik 90' 6.8
51 Verschaeren Yari ⚽ ⚽ A 90' 8.8
62 Murillo Michael 45' 7
99 Kouame Christian 56' 6.8
  Banc J Notes des joueurs
6 Harwood-Bellis Taylor -  
9 Raman Benito ⚽ ⚽ 34' 7.5
14 Mykhaylichenko Bogdan 45' 6
18 Ashimeru Majeed A 45' 6.5
26 Coosemans Colin -  
40 Amuzu Francis 34' 6.8
46 Ait El Hadj Anouar 22' 6
Revivre Beerschot - Anderlecht

présentation (du match)