Date: 29/01/2023 21:00
Compétition: Jupiler Pro League
journée: Journée 23

Genk a largement dominé une équipe de Seraing qui a frôlé le ridicule

Genk a largement dominé une équipe de Seraing qui a frôlé le ridicule

Les Métallos n'ont pas existé sur la pelouse de Genk, encaissant des buts plus ridicules les uns que les autres.

Quand le premier rencontre le dernier, à domicile, et qu'en plus les courbes de forme accentuent encore un peu plus l'écart entre les deux équipes, on s'attend à un match à sens unique. On ne va pas se mentir, ce dimanche soir à Genk, Seraing n'a pas existé. 

Il faut dire que les hommes de Legros ont donné le bâton pour se faire battre. Sans accélérer, Genk entre dans le rectangle et Heynen est fauché par un Mvoué qui fait une faute totalement inutile. Paul Onuachu ne se fait pas prier pour transformer l'offrande et mettre le leader dans un fauteuil (7', 1-0). Les Métallos ne savent pas réagir et Genk se promène, calmement, dans cette rencontre et vient s'assurer (déjà) de la victoire. Cette fois, c'est El Khannouss qui lance Mike Trésor en profondeur, et ce dernier plante le second but limbourgeois (27', 2-0).

Genk

Ensuite, Seraing ne doit son salut qu'à un seul homme : Guillaume Dietsch. Le gardien français multiplie les arrêts, voir les miracles devant Onuachu par deux fois, puis devant Paintsil. Et après la pause, l'ancien de Metz fait encore des miracles devant Onuachu après un ballon malicieux qui est venu frapper sa barre. Et Seraing ? Les Métallos attendent que la rencontre se termine, car Vandevoordt ne voit pas beaucoup de ballons.

Et Genk poursuit sa promenade à l'heure de jeu, quand Onuachu donne la balle à Trésor avant d'aller dans le rectangle pour réceptionner le centre de ce dernier et planter le deuxième de la tête (59', 3-0). Et les largesses défensives continuent puisque Paintsil et Heynen se permettent un une-deux dans le rectangle à la suite d'un corner, Painstil enroule et y va de son petit but (64', 4-0).

C'est donc l'heure de la valse des changements, et tout le monde s'ennuie. Il faut attendre longtemps avant de voir une action, avec une frappe de Samatta à la 79ème, juste avant de voir l'entrée d'Ait El Hadj. Ce dernier est plutôt bien rentré d'ailleurs, mais il ne se passe plus rien dans ce match.

Genk s'impose donc facilement et reste largement leader de notre championnat. Pour Seraing et ses 15 petits points, la fin de saison sera un long chemin de croix si aucun joueur n'arrive au club dans les prochains jours.

Les compositions

KRC Genk KRC Genk

  Joueur J Evaluer
2 McKenzie Mark 90' 9
5 Arteaga Gerardo 90' 9
8 Heynen Bryan A 80' 10
11 Ndayishimiye Mike TrésorA 90' 9
17 Hrosovský Patrik 90' 8
18 Onuachu Paul ⚽ ⚽ 63' 9
23 Munoz Daniel 90' 8
26 Vandevoordt Maarten 90' 7
28 Paintsil Joseph 70' 9
34 El Khannouss Bilal A 80' 8
46 Cuesta Carlos 70' 8
  Banc J Evaluer
Ait El Hadj Anouar 10' 6
3 Sadick Aliu Mujaid -  
4 Aziz Ouattara 20' 6
7 Samatta Mbwana Ally 27' 5
10 Castro Nicolas 10' 5
14 Sor Yira Collins 20' 5
15 Geusens Jay-Dee -  
22 Carstensen Rasmus -  
40 Leysen Tobe -  
77 Preciado Angelo -  

RFC Seraing RFC Seraing

  Joueur J Evaluer
2 Sylla Abdoulaye 90' -
4 Tshibuabua Marvin   90' -
5 Mvoue Steve Regis 73' -
14 Guillaume Valentin 73' -
17 Cachbach Mathieu   65' -
18 Poaty Morgan 90' -
21 Sambu Fabrice 88' -
23 Lepoint Christophe 90' -
29 Ifoni Ejaita 65' -
30 Dietsch Guillaume 90' -
99 Mbow Mamadou 90' -
  Banc J Evaluer
7 Vagner 25' -
16 Martin Timothy -  
17 Tremoulet Sandro 2'  
27 Sissoko Sambou 25' -
28 Bunchukov Denys 17' -
35 Fernandes da Conceição Sérgio Manuel 17' -
40 Opare Daniel -  
Revivre KRC Genk - RFC Seraing

présentation (du match)