Date: 07/08/2022 18:30
Compétition: Jupiler Pro League
journée: Journée 3

Un Anderlecht à deux visages domine Seraing et remet les pendules à l'heure

Un Anderlecht à deux visages domine Seraing et remet les pendules à l'heure

Le Sporting d'Anderlecht s'est remis dans le sens de la marche en battant le RFC Seraing.

Le Sporting d'Anderlecht devait une revanche à ses supporters après la débâcle du Cercle de Bruges. Si le score n'a pas été lourd pour une équipe qui a joué une grande partie de la rencontre à 10, le contenu n'a réjoui personne à l'ombre de Saint-Guidon.

Ce dimanche, la venue de Seraing était une belle opportunité pour reprendre une belle marche en avant. Et les joueurs offensifs du Sporting n'ont pas attendu fort longtemps pour se mettre en évidence. Quatre minutes pour être précis.  Un débordement de Sadicki de la droite permet à Amuzu de profiter des grossières erreurs défensives des Métallos (4', 1-0). On ne va pas se mentir, à ce moment du match tout le monde sait déjà que la rencontre est terminée.

Anderlecht

Sans forcer, sans vraiment pousser, les Mauves continuent d'avoir des possibilités. En plus, Refaelov est en grande forme et combine avec ses joueurs offensifs. Il pousse d'ailleurs Amuzu au une-deux pour permettre à ce dernier de tromper un Dietsch abandonné par sa défense (16', 2-0). Personne n'est surpris de voir Fabio Silva, absolument seul au milieu de 4 défenseurs, se retourner et planter son petit but (32', 3-0). Jeunechamps ne sait pas à quel saint se vouer.

Après la pause, Seraing revient avec de meilleures intentions. Sur une grosse erreur de Hoedt, Sissoko enroule un superbe ballon pour tromper Van Crombrugge (56', 3-1). Le stress envahit soudainement les Anderlechtois, qui se posent des questions.

Anderlecht

La fin de la rencontre est assez triste, on ne va pas se mentir. Seraing n'arrive pas spécialement à se montrer dangereux malgré une possesion de balle plus importante. Anderlecht de son côté ne veut pas prendre le moindre risque et essaie sans forcer de mettre un quatrième. Cependant, Dietsch est présent sur des frappes de Esposito et de Arnstad.

Le Sporting d'Anderlecht s'impose et signe donc un 6 sur 9 en ce début de saison et avant de valider son ticket pour le tour suivant en Conference League. De son côté, si Seraing a marqué son premier but de la saiso, il faudra encore attendre un petit peu pour le premier point.

Les compositions

Anderlecht Anderlecht
  Joueur J Evaluer
4 Hoedt Wesley 90' 5.4
11 Refaelov Lior A A 67' 7.2
27 Sadiki Noah A   90' 6.4
30 Van Crombrugge Hendrik 90' 6.4
40 Amuzu Francis ⚽ ⚽ 81' 8
42 Delcroix Hannes 90' 6.6
51 Verschaeren Yari 81' 6.6
55 Kana Marco 90' 6.6
56 Debast Zeno 90' 6.8
70 Esposito Sebastiano 68' 5.8
99 Soares Silva Fábio Daniel 86' 7.6
  Banc J Evaluer
9 Raman Benito 22' 5
17 Gómez Sergio 9'  
18 Ashimeru Majeed -  
20 Olsson Kristoffer 9'  
25 Trebel Adrien -  
26 Coosemans Colin -  
52 Stroeykens Mario 4'  
54 Sardella Killian -  
61 Arnstad Kristian 23' 6.2
RFC Seraing RFC Seraing
  Joueur J Evaluer
Sylla Abdoulaye 90' 5
Abanda Mfomo Leroy 72' 5
Elisor Simon 84' 5
4 Tshibuabua Marvin 45' 5
12 Bernier Antoine 90' 5
15 Lahssaini Sami   90' 5
17 Tremoulet Sandro 90' 5
23 Lepoint Christophe 90' 6
27 Sissoko Sambou 90' 5
30 Dietsch Guillaume 90' 6
35 Fernandes da Conceição Sérgio Manuel 45' 4
  Banc J Evaluer
10 Mouandilmadji Marius 45' -
14 Guillaume Valentin 6'  
18 Poaty Morgan 18' 6
21 Sambu Fabrice 45' 6
28 Spago Elias -  
51 Galjé Timothy -  
52 Serwy Noah -  
Revivre Anderlecht - RFC Seraing

présentation (du match)