Date: 17/10/2021 18:30
Compétition: Jupiler Pro League
journée: Journée 11

Une ambiance et un Koffi des grands soirs: Charleroi s'offre le Racing Genk

Une ambiance et un Koffi des grands soirs: Charleroi s'offre le Racing Genk
Photo: © photonews

Victoire de prestige dans une ambiance de folie: c'était la soirée du Sporting de Charleroi qui écarte Genk grâce à Gholizadeh, Nicholson et, surtout, Koffi (2-0)!

Malgré les trois rencontres consécutives sans victoire, Edward Still avait décidé d'aborder la réception de Genk avec un onze de base similaire à celui aligné ces dernières semaines. Avec, tout de même, une adaptation notable: la titularisation d'Ali Gholizadeh à la place d'Anass Zaroury.

Plus de changements côté limbourgeois: Theo Bongonda, Paul Onuachu ou Patrik Hrosovsky retrouvaient notamment une place sur l'échiquier de John van den Brom.

La bonne entame du Sporting, les premières parades de Koffi 

Et c'est le Sporting de Charleroi qui entame la partie par le meilleur bout. Très vite en contrôle du jeu, les Zèbres tentent de mettre la pression sur la défense limbourgeois. Mais, malgré de nombreuses situations intéressantes, les réelles occasions sont plutôt rares. La tête de Nicholson n'est pas cadrée (6e), la tentative de Morioka est contrée (21e) et celle d'Ilaimaharitra (37e) passe largement à côté.

À l'inverse, les Limbourgeois, en difficulté dans le jeu, se montrent plus dangereux et c'est d'ailleurs Hervé Koffi qui s'érige comme l'homme de la première mi-temps. Le portier de Charleroi remporte d'abord son face à face avec Junya Ito (29e), avant de se montrer intransigeant sur une frappe de Bongonda et une tête de Munoz (39e).

La tête de Nicholson, les miracles de Koffi, le bijou de Gholizadeh 

C'est finalement en seconde période que tombe le but d'ouverture... dans l'escarcelle de l'équipe locale. Sur un corner parfaitement brossé par Ryota Morioka, Shamar Nicholson s'élève et fait exploser le Mambourg. 

Une première secousse rapidement suivie d'une seconde: treize minutes plus tard, Ali Gholizadeh pense doubler la mise, mais son but était annulé, pour une position de hors-jeu de Nichoslon au départ de la phase. 

Entretemps, Hervé Koffi avait encore repoussé deux tentatives de Paul Onuachu, mais pas encore connu le grand frisson de sa folle soirée. Car le portier burkinabé a repoussé à deux reprises un penalty botté par l'attaquant nigérian. 

Suffisant pour faire à nouveau exploser le Mambourg, forcément. Et c'est Ali Gholizadeh qui a porté le coup de grâce à des Limbourgeois touchés au moral: d'une superbe frappe, l'Iranien a doublé la mise et définitivement rassuré le Sporting et ses supporters. Charleroi en profite pour revenir à hauteur de Genk et d'Ostende à la sixième place. 

Les compositions

Charleroi Charleroi
  Joueur J Notes des joueurs
3 Knežević Stefan 90' -
4 Van Cleemput Jules 90' -
6 Zorgane Adem A 90' -
8 Gholizadeh Ali 89' -
10 Nicholson Shamar 89' -
12 Kayembe Joris 69' -
16 Koffi Hervé 90' -
21 Andreou Stelios 90' -
26 Ilaimaharitra Marco 90' -
38 Tchatchoua Jackson 90' -
44 Morioka Ryota A 90' -
  Banc J Notes des joueurs
Bessile Loïc -  
Zedadka Karim 21' -
18 Bedia Chris -  
27 Fall Mamadou 1'  
30 Gillet Guillaume -  
40 Chiacig Matteo -  
70 Zaroury Anass 1'  
KRC Genk KRC Genk
  Joueur J Notes des joueurs
2 McKenzie Mark 82' -
3 Sadick Aliu Mujaid 90' -
5 Arteaga Gerardo 90' -
7 Ito Junya 90' -
8 Heynen Bryan 90' -
17 Hrosovský Patrik 90' -
18 Onuachu Paul 90' -
23 Munoz Daniel 90' -
26 Vandevoordt Maarten 90' -
27 Bongonda Theo 90' -
42 Thorstvedt Kristian 89' -
  Banc J Notes des joueurs
11 Ndayishimiye Mike Trésor 1'  
14 Toma Bastien -  
15 Geusens Jay-Dee -  
20 Eiting Carel -  
21 Ugbo Ike 8'  
24 Oyen Luca -  
33 Lucumí Jhon -  
40 Leysen Tobe -  
Revivre Charleroi - KRC Genk