"Cela arrive trop souvent": un problème récurrent pour le Racing Genk

"Cela arrive trop souvent": un problème récurrent pour le Racing Genk

Le Racing a concédé sa troisième défaite consécutive à Charleroi, dimanche soir, en encaissant à nouveau sur phase arrêtée.

"C'est une défaite qui fait mal. Surtout parce qu'on a fait une bonne première période. Mais on a peut-être trop égoïstes par moments. On n'a pas su prendre l'avantage et on ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes", regrette Bryan Heynen. "On sait que c'est toujours difficile de venir ici et en deuxième période on a craqué", ajoute le capitaine limbourgeois. 

Plus décevant encore, les Limbourgeois ont concédé le premier but sur phase arrêtée... Comme trop souvent cette saison? C'est l'avis de Bryan Heynen. "On prend trop de buts sur phases arrêtées", peste Bryan Heynen. "Nous en avons parlé et nous avons travaillé ça à l'entraînement, donc ça fait encore plus mal d'encaisser comme ça." 

Les Genkois n'ont, pourtant, pas le temps de se lamenter sur leur sort: jeudi soir, ils se déplacent à West Ham pour disputer leur troisième match de la phase de poules de l'Europa League. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos