andAnderlecht
chaCharleroi
Date: 02/10/2022 13:30
Compétition: Jupiler Pro League
journée: Journée 10
Charleroi pragmatique, Anderlecht catastrophique : les Zèbres prennent trois points au Lotto Park
Florent Malice
Florent Malice depuis le Lotto Park
| 0 réaction

Le Sporting d'Anderlecht s'incline à domicile face à Charleroi, très efficace (0-1)

Charleroi pragmatique, Anderlecht catastrophique : les Zèbres prennent trois points au Lotto Park
Photo: © photonews

Dominateur mais stérile en première période, Anderlecht l'a payé cher en seconde, s'inclinant sur l'une des rares occasions de Charleroi. Les Zèbres, très moyens, ont tenu bon.

Après deux défaites consécutives et un 3/12, le Sporting Charleroi d'Edward Still est sur une dynamique délicate...et se déplace chez un Anderlecht qui reprend péniblement confiance, après avoir stoppé l'hémorragie (1/12) contre Courtrai. Un duel de Sportings malades, donc. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça se verra. 

C'est bien simple : en première période, il faudra compter sur un gamin de 16 ans pour ne pas s'endormir. Julien Duranville, titularisé pour la première fois, ne se loupe pas : ses crochets courts et ses doubles accélérations mettent le feu après une dizaine de minutes de chauffe. C'est sur l'un de ses centres que Fabio Silva et Stelios Andreou se heurtent brutalement, stoppant le jeu pour de longues minutes.

stelios andreou

Côté Carolo, il y a une autre première, à savoir la titularisation de Hosseinzadeh...donc il n'y aura franchement rien à retenir durant 45 minutes. Pierre Patron, lui, joue son deuxième match en Zèbre et s'illustre : il sort la première frappe anderlechtoise, signée Jan Vertonghen (22e), avant de s'interposer à bout portant devant Majeed Ashimeru sur le corner consécutif. Le portier frustrera également Fabio Silva, sur une bonne sortie (27e) puis sur une frappe qu'il repousse juste avant la pause (45e+3). Les actions zébrées sont inexistantes : on laisse venir en espérant repartir contre, et seul Isaac Mbenza inquiétera vaguement Van Crombrugge d'une frappe déviée (32e) après une perte de balle de Refaelov. Pour le reste, le Sporting Charleroi est bien morose.

Morioka au bon souvenir des supporters

La seconde période commence sur le même genre de schéma : un Anderlecht dominateur, qui semble prendre ses marques et multiplie les corners et coups-francs devant le rectangle carolo. Wesley Hoedt, un peu comme Vertonghen en première période, envoie une frappe dangereuse...que Pierre Patron, impérial, repousse. De nulle part, Charleroi se fait alors dangereux : le côté gauche - celui que doit couvrir un Duranville un peu épuisé - est complètement ouvert. Nkuba s'y promène. Zorgane envoie une lourde frappe que doit sortir Van Crombrugge (63e), avant le débordement de trop : Ken Nkuba trouve Ryota Morioka, qui ouvre le score (65, 0-1).

ryota morioka

Charleroi n'a plus qu'à se regrouper et attendre, et Anderlecht doit pousser : tout est réuni pour un dernier quart d'heure de folie. Esposito, monté juste après le but, sert idéalement Fabio Silva qui envoie sa frappe dans les nuages (73e). Il y a embouteillage devant les buts de Patron, qui est sauvé par un contre in extremis de Zorgane devant Verschaeren (76e). C'est très chaud mais le Lotto Park manque d'être refroidi dans la foulée : Mbenza sert parfaitement Youssouph Badji sur un contre, et l'ex-Brugeois place presque une madjer aérienne fantastique, qui frôle le poteau (76e). La séquence folle se poursuit sur la phase suivante avec un Silva qui sert cette fois Esposito au premier poteau - ça passe de peu à côté (77e). 

Le temps se fait alors très long pour Charleroi et très court pour Anderlecht ; Patron doit boxer l'un ou l'autre corner, Vertonghen place une tête juste au-dessus (83e) et dans l'ensemble, ça ne ressemble plus à grand chose. Au bout du temps additionnel, au coup de sifflet final, les huées tombent en masse des travées du Lotto Park. Sans surprise...

Les compositions

Anderlecht Anderlecht

  Joueur J Evaluer
4 Hoedt Wesley 90' 4
11 Refaelov Lior 74' 4.6
14 Vertonghen Jan 90' 5.8
18 Ashimeru Majeed 90' 4.6
30 Van Crombrugge Hendrik 90' 6
51 Verschaeren Yari 90' 5.2
56 Debast Zeno 90' 4.8
59 Duranville Julien   67' 5.4
61 Arnstad Kristian   67' 5.2
62 Murillo Michael 90' 4.8
99 Soares Silva Fábio Daniel 90' 5.6
  Banc J Evaluer
16 Verbruggen Bart -  
21 Diawara Amadou -  
26 Coosemans Colin -  
27 Sadiki Noah -  
40 Amuzu Francis 23' 4.3
42 Delcroix Hannes -  
52 Stroeykens Mario 16' 4.7
54 Sardella Killian -  
70 Esposito Sebastiano 23' 4.7

Charleroi Charleroi

  Joueur J Evaluer
Hosseinzadeh Amirhossein 62' 5
1 Patron Pierre 90' 7.5
2 Bager Jonas 90' 5
6 Zorgane Adem   90' 5.5
7 Mbenza Isaac 89' 4.5
21 Andreou Stelios 90' 5.5
26 Ilaimaharitra Marco   85' 4.5
28 Nkuba Ken A   90' 5
38 Tchatchoua Jackson 90' 5
44 Morioka Ryota 90' 6
  Banc J Evaluer
5 Bessile Loïc -  
8 Gholizadeh Ali -  
10 Badji Youssouph 28' 4.5
18 Heymans Daan 1'  
25 Marcq Damien 5'  
31 Wasinski Martin -  
40 Chiacig Matteo -  
Revivre Anderlecht - Charleroi

présentation (du match)