Humilié par Tilleur, le coach de Namur s'exprime via les réseaux sociaux de l'UR

Jordan Horwoodpar Jordan Horwood
Date
0 réaction
Humilié par Tilleur, le coach de Namur s'exprime via les réseaux sociaux de l'UR
Photo: urnamur.be

Les Merles allaient déjà très mal, le 1-10 face à Tilleur a aggravé la situation. Les supporters sont furieux, Steve Pischedda a tenu à mettre les choses au clair, pour tenter de ramener un peu de calme.

Déjà descendu en D3 amateurs, l'UR Namur sait déjà qu'elle sera d'office rétrogradée la saison prochaine. Une montée est la seule issue pour rester dans les divisions nationales. Mais pour l'instant, on est plus proche d'une double relégation. Falcione, Kinif & co ont fait vivre un cauchemard aux joueurs de Pischedda.

Le coach a décidé de s'exprimer après la rencontre via la page facebook du club, pour s'adresser directement aux supporters et autres membres du club. Il s'explique sur plusieurs points et promet de lutter contre vents et marées.

Le message du coach

Bonsoir à tous, je n'ai pas pour habitude de communiquer sur les réseaux sociaux mais après cet après midi cauchemardesque, je vais demander au service communication du club de faire passer un petit message. En effet cela fait maintenant près de deux mois que je suis au club de l'UR Namur et que je découvre celui-ci au jour le jour.

Je travaille avec Vincent et Manory depuis quelques semaines et sachez que je prend un plaisir énorme et cela même si les moments que nous vivons sont très difficiles. Je ne vais pas parler du passé du club car mon intention est de parler du présent et du futur. Je suis très peu présent sur les réseaux sociaux mais évidemment on m'envoie énormément de messages et notamment des commentaires postés sur ceux-ci concernant notre situation actuelle. Que dire ... je vais commencer par le début, tout du moins depuis que j'ai signé dans le club, c'est à dire aux alentours du 20 juin. On nous reproche d'avoir un noyau constitué principalement de joueurs non namurois. Oui en effet c'est le cas et vous pouvez vous montrer déçu. Par contre sachez qu'à mon arrivée la première chose sur laquelle nous nous sommes penchés a été de recruter des joueurs justement namurois. J'en ai contacté une dizaine, passés par le club pour certains afin de leur soumettre le projet de cette saison 2017-2018. Catégoriquement je me suis confronté à un refus clair et net de venir jouer pour l'UR Namur. En causes ? Le passé du club. Et je ne citerai pas le nom de ceux-ci par respect pour eux.

Nous avions 4 joueurs dans le noyau le 20 juin ... que faire ? Et bien nous avons pris la décision de faire pour le mieux, avec des joueurs n'ayant toujours pas signés dans un club, revenant de blessures, de jeunes, très jeunes joueurs afin de dessiner un noyau pour la reprise et tout cela ... en respectant scrupuleusement le budget mis en place par la direction. Oui la direction a appris des autres années et ont voulus absolument respecter le budget, choses que je respecte entièrement et que j'approuve à 100% ... pour le futur du club ! En tant que coach j'aurais pu demander des garanties sportives, de dépasser le budget, faire des folies mais cela aurait été de ma part honteux ... pour l'avenir du club. L'important est le club de l'UR Namur et certainement pas ma petite personne et mon bien personnel.

Nous avons repris le 16 juillet avec un groupe pas du tout complet, avec de plus des joueurs qui nous ont quittés de eux mêmes pour diverses raisons que je respecte. Chaque semaine une nouvelle tuile nous est tombée sur la tête. Pas grave nous avons travaillé tant et plus et de semaine en semaine nous avons vu une amélioration, avec un groupe qui comporte une quinzaine de nouveaux joueurs pour finalement faire une préparation convenable. Durant cette préparation j'ai personnellement pris la décision et j'en supporterai quoi qu'il arrive la responsabilité de me séparer de deux joueurs. Ce n'est certainement pas un luxe pour moi de prendre de telles décisions mais jamais, je dis bien jamais je ferai passer en priorité un individu AVANT le club, VOTRE club de l'UR Namur !Je ne concevrai jamais qu'un joueur ne respecte pas, ne joue pas pour le blason qui se trouve sur sa poitrine et ce même si je dois me tirer une balle dans le pied sportivement !!! Nous sommes aujourd'hui à 0/12 après avoir affronté les deux ténors de la série et après avoir perdu de 1 but d'écart les deux autres matchs. Voilà si je ne me trompe la réalité de la situation actuelle.

Ce qui s'est passé cet après midi est très difficile à vivre pour tout le monde, le club, les joueurs, le staff et surtout VOUS !!! Ce soir et depuis des semaines des insultes fusent de tous les côtés. J'ai entendu des choses incroyables qui font très mal à mon groupe. Je vous rappelle que rien que aujourd'hui j'avais deux titulaires de 16 ans dans l'équipe, deux de 18 ans et le reste à peine 21,5 ans de moyenne. Et quand je vois un de mes très jeunes joueurs les larmes sur le banc, je vous avoue que je m'en veux, de ne pouvoir les protéger, de DEVOIR les lancer dans la jungle qu'est le football dans des moments si difficiles. Ce n'est certainement pas leur rendre services mais ... nous n'avons pas le choix et ils devront grandir quoi qu'il arrive !!! Alors Oui, chères supporters, vous en bavez depuis quelques années, alors Oui vous êtes en droit d'être fâchés, mais je vais vous demander une faveur ! Ce sera d'ailleurs la seule de l'année 😉.

Je vous demande d'arrêter de lancer des insultes gratuites sur ce groupe, qui travaille toute la semaine pour pouvoir grandir, vous faire plaisir le weekend et ... prendre du plaisir aussi pour eux mêmes. Ils travaillent d'arracher pied en semaine pour sauver ce club sportivement de la relégation, et ils méritent un minimum de soutien. Mettez vous à la place de gamins de 16 ans, 18 ans, voire un peu plus se faire insulter non stop sur des réseaux sociaux qui, eux, l'utilisent tous les jours. Cela peut être vos propres enfants car Oui nous parlons encore d'enfants à cet âge.

N'hésitez pas à vous défouler si vous en ressentez le besoin sur le seul responsable final de cette situation, c'est à dire l'entraîneur principal. J'ai été joueur professionnel dans le football et moi, à 38 ans je peux sans problème subir toutes les insultes possibles, j'ai la chance de ne pas trop être présent sur ces réseaux sociaux, cela me permettra déjà d'en avoir moins dans la tronche 😂 plus sérieusement et j'en finirai pour cette communication, ma priorité restera le club de l'UR Namur, quitte à me mettre en difficulté par moments par des décisions radicales mais jamais je mettrai la priorité sur quelqu'un qui ne mettra pas en priorité lui même ce blason et je protégerai toujours également mon groupe avec qui je vis chaque jour de la semaine ainsi que mon staff sportif et non sportif.

Je n'ai jamais rien eu de gratuit dans la vie et l'éducation du travail, du respect que j'ai reçue m'a permis de toujours réussir mon objectif et nous mettrons tout en œuvre, moi, mon groupe, mon staff afin de réussir l'objectif final quoi qu'il arrive et cela même si c'est difficile.

Sportivement, Steve Pischedda.

Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi
D3 amateurs D D3 amateurs D
Deviens fan!  76
Namur Namur
Deviens fan!  8