Pays de Galles et bons souvenirs pour Roberto Martinez: "Une part importante de ma carrière"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Pays de Galles et bons souvenirs pour Roberto Martinez: "Une part importante de ma carrière"

Roberto Martinez retrouve le Pays de Galles et des joueurs aux côtés desquels il a lancé sa carrière d'entraîneur voici près de 15 ans. Mais il n'y aura pas de place pour les sentiments mercredi soir: le sélectionneur veut engranger des points et de la confiance à trois mois de l'Euro.

Roberto Martinez est apparu à la fois confiant et serein au moment d'aborder l'entame d'une nouvelle campagne, mais aussi un rendez-vous de préparation pour l'Euro. Car si les Diables entament les éliminatoires pour le Mondial 2022, les trois prochains rendez-vous sont aussi les derniers au cours desquels il pourra jauger son groupe.

Les années Swansea 

"C'est assez unique de se préparer pour un grand tournoi tout en commençant les qualifications pour un autre. Le match de demain sera très important, parce qu'on veut bien entamer cette campagne, mais aussi parce que ce rassemblement doit nous aider à voir où on en est à trois mois de l'Euro", analyse l'Espagnol.

Et c'est le Pays de Galles qui attendra la Belgique, mercredi soir, à Louvain. Un match particulier pour les Diables, qui ont vécu des soirées douloureuses contre les Gallois. Et pour Roberto Martinez, qui entretient une relation particulière avec la nation galloise.

Passé par Swansea en tant que joueur, il y avait aussi entamé sa carrière d'entraîneur. "Ce pays représente une part importante de ma vie et de ma carrière. 2007, c'est loin, mais ce sont des choses qu'on n'oublie pas", sourit-il.

"Énormément de respect pour le Pays de Galles" 

Roberto Martinez avait été champion en League One avec Swansea City et il a côtoyé des joueurs qu'il retrouvera ce mercredi, dont Joe Allen, devenu depuis un cadre de la sélection de Ryan Giggs. "Je le connais très bien, il avait 16 ans quand il a fait ses débuts aec Swansea. C'est un excellent joueur."

Comme tous les Gallois d'ailleurs, dont Roberto Martinez se méfie. "J'ai énormément de respect pour cette équipe et ses joueurs et on en est conscient: le Pays de Galles est capable de jouer à un très haut niveau", insiste encore le sélectionneur.

Mais Roberto Martinez est aussi sûr de ses forces et, même sans des éléments clé comme Eden Hazard et Axel Witsel, il attend de ses protégés qu'ils répondent présents, comme ils avaient su le faire en novembre dernier, quand ils avaient validé leur ticket pour le Final Four de la Ligue des Nations en dominant l'Angleterre, puis le Danemark.  

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos